Simplifier sa vie – La cure d’information

Vous faites partie des gens qui « check » leurs emails toutes les minutes, vous lisez lefigaro.fr, Yahoo actualité, écoutez France Info dans la voiture, regardez les cours de la bourse 3 fois par jour. STOP ! Je dis stop aux mauvaises odeurs, et je dis stop à l’abus d’information !

Pourquoi regardons-nous, écoutons les informations qui n’ont absolument aucun intérêt à long terme ? A vrai dire, maintenant que je me suis libéré de ce fardeau, je me pose la question. « Oui, dis moi Alexis, pourquoi ? »

C’est bien simple mes chers enfants.

Voila les pourquoi nous suivons les informations redondantes :

  1. Être dans une norme sociale : Non contente d’avoir que des problèmes et mauvaise haleine, cette fichue société nous fait croire qu’il est bien vu de regarder les informations. Bref, c’est de bon ton.
  2. Flatter notre ego : On aime se sentir « occupé »
  3. Son omniprésence : elle est partout, difficile d’y échapper sans un minimum de volonté

Voila les seules raisons de suivre les informations en temps réel et la grande messe du 20H. Mais bien sûr, vous voulez être au-dessus de tout ça ! Bienvenue en « rehab »

« L’abus d’information nuit gravement à votre bonheur. »

C’est quoi la cure d’information ?

La première fois que j’en ai entendu parler, j’ai trouvé ça absurde et même irresponsable. Mais à bien y réfléchir, c’est logique et très bon pour la santé – mentale. L’information est partout, nous croulons littéralement sous la masse d’information qui nous parvient sur notre téléphone, emails, tv, radio… On se sent occupé, on a l’impression d’être une personne importante. Mais au final, c’est du temps très mal investi.
Ca fait maintenant 2 ans que je ne regarde plus le journal télévisé et je passe moins de 20 min par semaine sur des médias d’informations généralistes (Radio, Lefigaro.fr, L’équipe, et autres journaux).

La cure d’information c’est se rendre compte que la plupart de l’information que l’on reçoit est redondante, n’a pas d’intérêt, ne nous touche pas directement, et qu’elle prend beaucoup trop de place dans nos vies. Une fois cette prise de conscience faite, il ne vous reste plus qu’a mettre en pratique. Et donc, libérez du temps !

Comment faire une cure d’information ?

C’est surtout une question d’habitude et de comportement. Essayez quelques jours, vous vous sentirez mieux.

  1. Supprimer les sites d’information de vos favoris.
  2. Se poser la question : A cet instant quelle est l’activité la plus productive ou divertissante que je puisse faire ? (utilisation optimum de l’instant présent, ma reformulation de Carpe Diem 🙂
  3. Mettez cela dans votre To Stop List.
  4. Sélectionner les sources d’informations dans les domaines que vous souhaitez : blogs, magazines, journaux, émission de TV. Et tenez-vous à ça.

Pourquoi c’est mieux

  1. L’information généraliste est horrible, atroce. On voit que des horreurs à la télévision. Quel est l’intérêt ?
  2. L’autre thème traité est la politique. Mais abordé de manière vague et souvent pour y rapporter les ragots et les provocations (ce qui pourrait être drôle, mais la encore c’est vu de manière insipide et soporifique)
  3. Je ne parlerai pas de la grippe A. Tout le monde est dorénavant aussi qualifié que son médecin traitant sur la question.
  4. Vous serez toujours au courant des évènements importants.
  5. Vous choisissez le type d’information que vous voulez recevoir.
  6. Pour libérer du temps. Combien d’heures perdues ? Au lieu d’apprendre ou passer du temps avec ses amis, sa famille, faire du sport…
  7. Vous serez bien plus heureux

Prochainement la condamnation impitoyable de la TV, les séries TV, Facebook, votre armoire remplie de vêtements moches et/ou inutiles… Tout pour une vie simple et authentique.

Et vous ? Combien d’heures regardez-vous la télé par jour ? Avez-vous déjà expérimenté la cure d’information ? Au moins pendant vos vacances, alors quoi de différent ?

9 réflexions au sujet de « Simplifier sa vie – La cure d’information »

  1. Merci pour ton article. Je suis tout à fait de ton avis. Ça fait un moment que je me sens agressée par ce bombardement d’infos. Mais comme je travaille toute la journée sur internet, j’ai encore du mal à ne pas me laisser distraire. La preuve, je viens de me laisser distraire par ton blog 😉

  2. Très intéressant, merci pour cet article.

    Je trouve intéressant de remarquer parfois des personnes qui font attention à leur alimentation soient aussi des accros des infos. Lire des choses intéressantes et bien nourrir son esprit en choisissant à quelles sources d’idées et vision du monde on l’expose relève pour moi du bon sens.

    Je ne regarde plus la télé depuis deux ans et je n’entends parler des infos que par mes amis Facebook et quand un sujet m’intéresse je creuse un peu plus la question.

    Quand je vois les chaines d’infos en continue, ca me glace le sens – c’est choisir de se mettre toute la douleur du monde sur le dos sans pouvoir y faire quoi que ce soit.

    Max

  3. Cette article tombe très bien.
    Je suis justement dans la réadaction d’un journal à l’heure ou je le lis. Je suis stagiaire journaliste, et en ce moment je lis beaucoup les actualités pr préparer des écoles de journalisme.

    Mais à la base, je suis avant tout musicien et mon premier rêve est de devenir un grand producteur de musique.

    J’ai choisi les étude de journalisme pr avoir une culture générale et développer ma connaissance, mais je me demande donc si je ne perds pas mon temps à vouloir tout connaitre sur ce qui se passe dans le monde.
    Peut être devrais je me concentrer sur ma musique ?
    J’avais penser à faire une licence de musicologie à Paris, mais j’hésite.
    J’ai 22 ans et j’hésite à retourner en licence et puis je me demande si ma destinée n’est pas aussi un peu dans le journalisme comme j’aimerais aussi lutter contre le mal qu’il y a dans le monde à travers mes articles.

    Please , HELP ME , donnez moi vos avis, vos citations .Aidez moi. Merci 🙂

  4. ça y est j’ai commencé depuis samedi dernier! Depuis longtemps j’en rêvais. C’est vraiment génial, j’ai l’impression de vivre dans un monde plus coloré. Merci

  5. Merci de pouvoir s’exprimer grace à vous. Nous sommes le 28/06/15 et je ne regarde plus tous les journaux télévises car ils prennent plaisir a détailler toutes ces horreurs. Quand vont-ils arrêter ?

  6. bonjour, article intéressant

    a par montrer de la violence que nous aprenne les infos??
    Il est plus intéressant de se recentrer sur les choses positives de la vie que de se focaliser sur des horreurs qui comme vous dîtes sont indépendantes de nous

    Les informations me rendent parano, tous le monde en parlent au travail et même sur les réseaux sociaux. Quotidiennement j’ouvrais facebook pour voir quoi?? des animaux mal traités, des guerres, des enfants affamés, la mal bouffe et ses dangers.. c’était trop dur pour moi depuis les attentats de janvier (trop médiatisés), je fais une dépression un rien m’angoisse je suis tres agressive et à fleur de peau …
    Je suis heureusement suivie et je ne regarde plus les infos (seul les sujets que je souhaite) et je conseille à tous de ne passe laisser influencer par les médias …

Répondre à Thanatov Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *