Se faire peur avec ce que nous désirons

La peur comme clef du succès

Cette sensation d’angoisse devant une résistance qu’il faudrait surmonter. Surmonter pour mieux vivre, pour sentir en soi ce sentiment de triomphe, de vitalité, pour exploser de liberté.

« L’angoisse est le vertige de la liberté » Sören Kierkegaard

Étriqué dans l’étreinte de la pensée modeste et formatée de nos contemporains, ne quitte pas le troupeau, ne fait pas ce que la majorité asservit aux petits plaisirs se refuse de faire.

« Et pourtant qu’est ce que le bonheur ? Le sentiment que la force croit, qu’une résistance est surmontée. » Nietzsche

J’ai eu peur de démarrer ce site, de démarrer une saison de podcast, de commencer le coaching, de partir seul m’installer en Australie, de partir seul m’installer en Italie. J’ai eu peur d’appeler ma première petite amie, de monter en vélo… J’ai toujours eu cette angoisse avec ce que je voulais.

Et cette peur est surmontée avec de la fierté, de la vitalité et des objectifs bien dessinés.

Tout ceci forme le moteur de la volonté, et les actions en sa faveur se précipitent alors.

Ne plus jamais avoir peur ?

Abandonner face à la moindre difficulté ?

Ceux qui ne veulent rien n’ont rien à craindre. Mais aujourd’hui nous voulons tout, sans se faire peur, société sécurité, mais tout notre bonheur est alors déjà perdu.

« A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » Pierre Corneille

De la peur, ou pourquoi il nous faut nous faire peur avec ce que nous voulons

Heureusement, les hommes sont de retour. Et ceux qui se risquent à vouloir le vouloir qui les veux (vous suivez ?), eux ont alors déjà tracé l’ébauche de leur propre chemin.

Pour Sartre c’est encore plus flagrant et la peur est encore plus existentielle. Pour lui, le choix du passage à l’action contredit la peur et donne sens à l’existence.

Loin des phobies pathologiques, l’angoisse se réfère à cette peur de l’inconnue, à ce challenge qui s’élève devant nous.

Là où se trouve du désir, il y aurait de l’angoisse

Je ne porte pas Freud parmi mes conseillers, mais il aurait touché un fond de vérité. Le trac de l’artiste, la montée d’adrénaline du dragueur, l’angoisse de l’inconnu.

Faites-vous peur avec ce que vous désirez.

  • Devrais-je avoir peur de prendre la parole en public ?
  • Devrais-je avoir peur de prendre ma vie en main ?
  • Devrais-je avoir peur de vivre une existence à la hauteur de mes ambitions ?

Oui, mille fois oui, à la peur comme boussole de notre volonté.

Tremblez messieurs, d’embrasser votre destiné.

Travail de l’Ombre, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Alexis Santin – Fondateur de Nouvel Homme

12 réflexions au sujet de « Se faire peur avec ce que nous désirons »

  1. Bonjour Alexis,

    J’espère que vous allez bien et c’est un grand plaisir de vous lire .
    A propose de votre article , qui me fait penser à un livre que j’ai lu et relu N fois depuis 3 ans , celui qui a changé ma vie .
    Je ne sais pas si vous pouvez en trouver encore  » Être l’auter de sa vie  » – Michelle-J.Noël , édition Qintessence , 2007 , mais essayez !
    Je vous embrasse affectueusement et bonne continuation .

  2. Bonjour Alexis,

    C’est très vrai ce que tu dis sur la peur. Avant, je ne savais pas qu’avoir peur était un signe que j’étais sur la bonne voie et je renonçais souvent car je me laissais envahir et cela devenait insupportable !

    Aujourd’hui, je sais que lorsque j’ai peur, cela veut dire que je suis sur la bonne voie, car je suis sur le point de faire quelque chose qui va améliorer ma vie.

    J’aime beaucoup ton style d’écriture, et oui, je confirme ta phrase « le site pour les homme le plus lu par les femmes »… Ton site mérite d’être connu des femmes également !

    Merci pour cet article 🙂

  3. Bel article vraiment! Je suis sur le cul. Je n’ai jamais osé voir les choses de cette manière et j’ai toujours pensé que la peur était un sentiment honteux.
    Au moins, j’ai déjà fait un pas: je n’ai plus peur d’avoir peur 🙂

  4. Bel article!
    Je suis sur le cul là. J’avais jamais vu la peur sous cet angle, ou encore les choses de manière générale. J’ai toujours considéré la peur comme étant un sentiment honteux.
    Au moins, grâce à cela j’ai fait un pas: je n’ai plus peur d’avoir peur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.