Faites-vous aider et arrêtez de vous plaindre

Vous allez résister…

Je le sais.

Pourtant, vous voulez progresser. Vous voulez faire du sport chaque jour, travailler de manière productive afin de profiter de votre soirée avec le sentiment du devoir accompli.

Et pourtant, on résiste. On se plaint, on gesticule et on ne prend pas ses responsabilités…

Car nous avons un ennemi. Un ennemi très rusé.

Cet ennemi s’appelle la résistance. Elle se cache un peu partout : de la procrastination aux excuses. De la stratégie d’évitement au perfectionnisme… La résistance vous ment et vous empêche d’avancer. Elle fabrique des excuses, falsifie la réalité et vous séduit par la tentation et la gratification instantanée.

Le meilleur moyen de combattre la résistance

Comment changer si vous résistez ?

Si vous avez peur, si vous vous créez des excuses, si vous n’avez pas l’habitude, si vous êtes isolé, si vous ne savez pas par où commencer exactement et si personne ne vous pousse ?

Si vous n’avez pas la bonne éducation, la motivation et le bon environnement ?

Pour combattre la résistance, il faut utiliser son opposé : l’assistance.

Il faut être assisté pour atteindre votre objectif.

Magellan a réussi son exploit, car il était accompagné de 5 caravelles et 265 marins.

Andy Murray a gagné son premier grand chelem avec l’aide d’Ivan Lendl (son coach), son préparateur physique, son kiné, ses sparring-partners…

Car tout changement se fait en dehors de votre zone de confort.

TOUT CHANGEMENT ! Et pourtant vous allez résister comme jamais pour ne pas changer…

La prochaine étape pour vous se fera en dehors de votre zone de confort

Et pour ça, vous avez besoin d’être poussé.

D’avoir quelqu’un qui croit encore plus en vous, qui a une vision encore plus élevée pour vous.

C’est ce qui a fait la différence.

Les joueurs de tennis le font, les footballeurs, les enfants…

De tout temps, cela à existé :

Oh, bah y’a un coach pour tout maintenant…

Eh oui, ma petite dame. Ca a toujours été comme ça.

De Socrate à Platon à Aristote à Euclide…

Des écoles hollandaises aux écoles florentines…

Et tout ça, en quelques décennies, a disparu…

Comme une réaction saine et instinctive de l’humanité de retrouver cette transmission du savoir, les coachs, spécialistes et experts sont apparus.

Ce n’est pas une mode. C’est simplement le besoin de recevoir la bonne éducation. Car sinon nous sommes livrés à nous-mêmes, nous manquons de direction et de motivation.

C’est pour ça qu’il est important d’avoir un bon coach, un feedback et un bon environnement.

  1. Il vous faut la bonne éducation
    Choisir la personne qui peut vous former. Qui peut vous aider ?
  2. La motivation
    Pourquoi voulez-vous atteindre votre challenge ? Que va-til se passer ? De à 1 à 10 quelle est votre volonté pour changer pour réussir ? Qui peut vous mettre un coup de pied au « cul » et faire ressortie le meilleur de vous-même ?
  3. Le bon environnement
    Qui peut vous soutenir ? Qui peut vous pousser vers le haut ?

Si tout le monde prend un coach, un prof, un pro, un enseignant… Pourquoi pas vous ?

On envoie ses enfants à l’école de musique, prendre des cours de judo ou de gymnastique. Pour le sport c’est devenu courant de prendre un coach. Mais pour votre vie professionnelle ? Votre vie personnelle ? Votre vie sociale ?

D’ailleurs, vous vous demandez sur quoi être coaché ?

C’est pour ça que j’ai créé un coaching individuel – comme un cours particulier – afin d’améliorer vos aptitudes, créer des habitudes, passer à l’action. Afin d’avoir l’amélioration voulue dans un des domaines de votre vie : physiquement, socialement, intimement, professionnellement…

Si vous voulez :

  • Stopper la procrastination
  • Atteindre un objectif (sportif, professionnel…)
  • Réussir un concours
  • Gagner en énergie, reprendre le sport…
  • Elargir votre cercle social.

Vous avez besoin à la fois d’un coach tactique. Mais aussi d’un partenaire.

De quelqu’un avec qui penser et réfléchir sur votre plan d’action. Capable de vous bouger, agrandir votre zone de confort et faire ressortir le meilleur de vous-même.

Vous en avez marre de ne pas avancer ? Rejoignez un programme de Coaching.
-Alexis
Coaching.

 

Travail de l’Ombre, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Alexis Santin – Fondateur de Nouvel Homme

4 réflexions au sujet de « Faites-vous aider et arrêtez de vous plaindre »

  1. « Pour combattre la résistance, il faut utiliser son opposé : l’assistance. »

    Je crois qu’on a tout dit avec cela…

    Malheureusement beaucoup autour de nous perçoit l’assistance par un versant péjoratif. Comment s’en étonner lorsque l’on appartient à un pays qui prône l’assistanat et qui fustige la réussite et les riches ? (Non Monsieur Arnault n’y voyez pas un message personnel).

    Oui mais assistanat n’est pas un aveu de faiblesse.
    La vraie faiblesse se trouve dans l’inaction et dans notre incapacité à faire évoluer notre manque d’action.
    Je sais de quoi je parle, j’ai pour ainsi dire été bien faible des mois durant me cachant derrière un désir de perfection, une masturbation intellectuelle se subsistant à une orgasmique marche en avant.

    Je coache des sportifs, des personnes désirant améliorer leur alimentation mais je ne concevais pas recevoir d’aide pour ma part.
    Seul le timing est mauvais me répétais-je…

    La rencontre avec Alexis a changé mon point de vue et surtout a changé ma motivation.
    J’avance à présent, bien ou mal, j’avance.
    Et je le dois en partie à Alexis qui a travers nos échanges a trouvé les mots pertinents qui ont eu l’effet de plusieurs bottes sur mon cul.

    Sachez vous entourer et vous catalyserez ainsi votre réussite.
    Il n’y a pas plus de fierté à réussir tout seul, il y a simplement le dépit de l’inaction.

  2. Je m’étais promis de tous les deux jours chaque semaine, mais je n’arrive à le faire qu’une fois par semaine, (en général le Lundi) les autres jours je n’arrive pas à me réveiller assez tôt. S’il vous plait, existe-il une solution pour moi?

  3. Je n’arrive pas à y croire. cet article tombe parfaitement au bon moment. Il y un tas de choses dont j’aimerais me débarrasser en ce moment mais je n’ai jamais pu y parvenir. Et pour cause: l’habitude. Vous vous rappelez certainement de ce veux dicton qui dit: l’habitude est une seconde nature? et bien c’est exactement ce que je dis à chaque fois que je me surprend en train de commettre quelque chose de mauvais. Je me suis toujours dit que c’est le cerveau qui est ainsi. Que ce dernier nous fait prendre nos mauvaises habitudes comme une routine et nous amène à nous complaire dans notre ignorance. Je n’ai jamais su qu’il existait quelque chose qu’on appelle la résistance.

  4. Salut Alexis, je suis tout à fait d’accord avec vous, on a tous besoin de quelqu’un qui nous prend la main et nous donne un coup de pouce pour nous aider à atteindre nos objectifs même un coach a besoin d’un autre pour l’aider. Pour moi, j’ai une personne qui me soutient et m’encourage à réaliser tous mes rêves et je l’ai connu grâce à vous même si je ne l’ai jamais vu mais je compte assister à ses conférences car il est près de la ville où je travaille, ce monsieur s’appelle Faysal Hafidi, dés que j’ai commencé à écouter ses podcasts et à lire ses articles je me sens ma vie bien changé, bravo et bonne chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.