fbpx

Connaissez vous l’histoire édifiante de Louis Zamperini ?

Une histoire unique.

Je viens de terminer une biographie qui me rappellera le concept de résilience. Concept cher à Boris Cyrulnik, et magnifiquement illustré dans ce livre de Laura Hillenbrand. La biographie d’un destin incroyable : celle de Louis Zamperini. Il va braver des obstacles qu’une seule vie ne suffirait pas pour les surmonter.

Fils d’immigrants italiens, Louis Zamperini est né en 1917 et grandit dans la ville de Torrance, dans la banlieue de Los Angeles. Et voici 10 choses à savoir sur son histoire qui devrait vous inspirer pour le reste de la journée.

1. Il bat le record du monde étudiant du Mile (son record tiendra 18 ans). Après une jeunesse délinquante, à 15 ans et sur les conseils de son frère, il trouve dans la course à pied le moyen de retrouver le droit chemin. Il enchaine les victoires et devient la coqueluche de sa ville. Il courra ainsi le 5ème mile le plus rapide de l’histoire alors que ses adversaires lui marchent sur les pieds avec leurs chaussures cloutées, lui donnant des coups de coude, il termine 1er, les pieds en sangs, les chaussures déchirées et une côte fêlée en 4:08:03.

Louis après son record, blessé aux jambes et une côte félée

 

2. Sélectionné pour courir aux jeux olympiques de Berlin de 1936. Après une course historique dans les qualifications, Louis, à seulement 19 ans, fait partie de la sélection américaine pour courir le 5000m à Berlin. Il parvient à se qualifier pour la finale du 5000m, et finit 8ème en bouclant le dernier 400m en 56’9. Hitler insiste pour le rencontrer. Il rencontre aussi Goebbels. Hitler lui dira « Ah, vous êtes le garçon qui finit vite ».

3. En septembre 1941 rejoint l’US Air Force comme bombardier. Après les JO, il est accepté à l’université et s’entraine pour les JO de 1940 à Tokyo. Il n’y aucune raison que la médaille d’or lui échappe sur 1500m. Il domine le mile sur le sol américain. Il est favori pour être le premier homme à passer sous les 4min. Cependant la guerre éclate, les JO sont annulés. Il rejoint l’US Air Force.

4. 594 trous dans sa carlingue. Après une première mission réussie, il est renvoyé avec son équipage pour une mission dans laquelle plusieurs avions américains tomberont. Attaqué par les avions japonais, la majorité de l’équipage est blessé. Un homme succombera à la suite de ses blessures. Plusieurs auront des séquelles à vie. Miraculeusement, Louis n’est pas blessé et le pilote arrive à faire atterrir l’avion avec les quelques gouttes de liquide de frein restantes. Les mécaniciens compteront 594 impacts de balles sur la carlingue…

Zamperini constate les trous de son B-24

5. Sa vie bascule le 23 mai 1943 lorsque son B-24 se crashe au-dessus du Pacifique. Il est envoyé pour une mission de sauvetage au-dessus du Pacifique pour retrouver un avion disparu. Une suite de circonstances feront crasher l’avion et les 11 hommes d’équipage au milieu du Pacifique. 3 survivront au crash.

6. Il dérive durant 47 jours sur un radeau, survit miraculeusement avant d’être fait prisonnier par les Japonais. Au milieu de nulle part, ils vont dériver 3000 KM, 47 jours, sans nourriture et sans eau, ils attendront l’eau de pluie pendant plusieurs jours. Les 3 hommes régulièrement attaqués par les requins devront se confronter à un ouragan et essuyer les tirs d’un avion japonais pendant 35 minutes. Leur bateau de sauvetage est criblé de balles. 48 au total.

they strafed us with two machine guns for about 30 or 35 minutes.
We’re in a small space, and in that small space there were 48 bullet holes. We were missed by a fraction of an inch here, there, and everywhere. It was just hard to believe.

Trajet effectué en dérivant 3000km en 47 jours sur un bateau sans eau ni nourriture

7. 43 jours enfermés dans une geôle de 2m sur 1m. Le pire cauchemar des américains : de se faire capturer par les Japonais, connus pour leurs traitements inhumains des prisonniers de guerre. Pendant 43 jours, il sera coincé sur l’île de Kwajalein, avec un rationnement minimum, en attendant le jour de son exécution. Il est régulièrement battu et le docteur de l’île lui injecte dans le sang des doses jusqu’à 1/2L de produits inconnus (des dizaines de milliers de prisonniers mourront d’expériences médicales)

8. Il doit supporter pendant 27 mois la faim, les brutalités, les humiliations et le sadisme du sergent Watanabe (23ème criminel de guerre le plus recherché). Transféré au Japon dans plusieurs camps de prisonniers il devient le souffre-douleur de Watanabe. Il est conduit a Naoetsu, le pire endroit qu’il est connu. Les prisonniers n’ont pas le droit de parler ou de croiser le regard des autres détenus. Il recevra aussi 220 coups de poing d’affilés suite au sadisme de Watanabe. Les souffrances innombrables subies pendant cette période, le hanteront pendant des années.

Prisonniers de guerre au Japon

9. Ils apprennent en juillet 45 qu’ils seront exécutés. Les Japonais n’ont pas l’attention de libérer les prisonniers de guerre. La date de leur exécution est prévue le 22 aout 1945. Finalement, suite au bombardement de Nagasaki et Hiroshima, l’empereur capitule le 15 août. Les prisonniers ne l’apprendront que le 20 août. Il survit et est enfin libéré en septembre 1945. Il manque de se crasher avec l’avion qui l’emmène au retour…

10. Après tant d’épreuves, il sombre dans l’alcoolisme et les cauchemars. Il planifie de retourner au Japon pour tuer Watanabe. Une rencontre avec Billy Graham, le célèbre prêcheur, l’aide à retrouver la foi et à mettre un terme à sa vie désordonnée. En 1950, il accepte de repartir à Tokyo en tant que missionnaire, afin de faire la paix avec ses anciens bourreaux.

 

Toujours vivant aujourd’hui, il est en paix avec lui-même grâce à sa foi et sa rencontre avec Billy Graham. Il a porté, en courant, la flamme olympique à Nagano en 1998 à l’âge de 82 ans. A plus de 60 ans, il courait encore le Mile en moins de 6 minutes. Il découvre le skateboard lorsqu’il a 70 ans. A plus de 90 ans on peut encore le voir chausser une paire de skis et descendre les montagnes…

Voilà une histoire très inspirante qui fera relativiser vos soucis quotidiens.

Et vous connaissez-vous d’autres histoires inspirantes ?

Unbroken, meilleur livre de 2010 par le TIME

– Alexis



Alexis  :

Alexis accompagne les hommes sur : Le Leadership Masculin et leur Stratégie Unique pour leur business.

Sur ce blog il éduque et partage ces recherches : Travail de l’Ombre, Stratégies d’entreprise, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Changement de Civilisation, Système Monétaire, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Il a créé de nombreux projets dont le Mastermind Nouvel Homme.

43 réflexions au sujet de « Connaissez vous l’histoire édifiante de Louis Zamperini ? »

  1. Il y a des personne comme ça qui sont extrêmement résistantes physiquement et mentalement.

    Je note que Louis Zamperini était un athlète de haut niveau dans sa jeunesse.

    La génétique a-elle à voir quelque chose dans sa résistance à travers les épreuves ? Probablement.

    Je ne crois pas en la chance, mais là ! Il y a un truc …

    Merci Alexis, sacrée histoire !

    Julien.

    1. Il y a un chapitre sur son « mental ».

      Lorsqu’ils sont 3 sur un radeau en pleine mer sans nourriture : 2 sont positifs et un négatif, qui criera même : « on va tous mourir ».

      Celui avec l’état négatif mourra quelques jours avant que le radeau soit récupéré.

      En général, l’état d’esprit ne vient pas des gènes, mais surtout de l’environnement qui nous façonne. D’ailleurs c’est ce que dit Boris Cyrulnik dans un article récent :

      http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/La-resilience-depend-beaucoup-de-l-environnement-selon-Boris-Cyrulnik-516294

      Après pour ces qualités athlétiques, il y a les gènes certes, mais l’entrainement y est pour beaucoup.

      1. Intrigante ton histoire du gars négatif.

        Le mental fait beaucoup oui, jusqu’à une certaine limite … Laquelle, je ne sais pas.

        Dans un registre légèrement différent, ça me fait penser à autre chose.

        Steve Jobs pensait qu’il pouvait se passer de se faire opérer de son cancer, ça en ne mangeant que des légumes et avec son mental d’acier. Il a très bien tenu, mais il mort.

        Intéressant ton lien.

      2. Steve Jobs a dépassé la médiane de survie du type de cancer qu’il avait … Comme ma fille qui comme tous les enfants n’imaginait pas qu’elle pouvait ne pas guérir ! Personne ne guérit d’un carcinome du pancréas !

    2. je te trouve cet homme ,merveilleux !!!!
      je pense qu i etre tres fort ,tres fort ,physiquement et psycologiquement!
      je suis allee voir le film, j aurais peut etre due lire le lirvre ,avant mais cela ne m enpecheras pas de le faire pour l avenir!!!vraiment cet histoire m as beaucoup touchee

  2. Merci beaucoup pour cette histoire

    Mon commentaire ne serait religieux s’il n’y avait pas eu cette fin ô combien divine. A la lecture de chaque ligne je voyais la main de Dieu dans la vie de cet homme et effectivement il rencontre Billy Graham, l’un des plus grand prédicateurs du XX e siècle.

    P.S : Je suis chrétien évangélique

    « Ce que nous appelons hasard, c’est peut-être la logique de Dieu. »
    Georges Bernanos

  3. Merci pour l’article !
    En effet, le livre est excellent et donne une bonne leçon de courage et de résilience.
    En plus il est très bien écrit par Laura Hillenbrand.
    Elle a également écrit Seabiscuit, dans un tout autre registre mais tout aussi passionnant.

  4. J’atterris sur ce site en ayant fait une simple recherche sur Lou Zamperini dont je n’avais jamais entendu parler. Quelle histoire édifiante et terrifiante ! Il se trouve que je m’occupe de la promotion d’un formidable guitariste japonais qui s’appelle Miyavi. Il sort sont 9ème album en mars et est très connu des fans de J-pop. Il va jouer à la Cigale (Paris) le 14 mars.

    Figurez-vous qu’il a accepté de jouer le rôle de Watanabe dans le prochain film d’Angelina Jolie « Unbroken » qui devrait sortir à Noël 2014 ! J’ai donné cette info à toute la presse musique sans savoir de quel rôle il s’agissait exactement, je savais juste qu’il tenait celui du méchant…

    Je ne me rendais pas du tout compte jusqu’à la découverte de cette histoire de ce rôle que l’artiste s’apprête à interprêter…Je ne comprenais pas non plus en lisant des articles sur lui pourquoi il lui avait fallu un temps de réflexion….C’est en effet une grande prise de risque.

    Je vais donc maintenant suivre cette affaire de très prêt !

    Merci Alexis Santin.

      1. Je vais garder précieusement votre page sous le coude car elle pourrait fortement intéresser les médias et autres fans d’ici quelques temps. Grâce à vous, je saurai de quoi m’entretenir avec Miyavi !

  5. Je n’ai certes pas ma place sur votre site puisque je suis une femme mais je tenais à vous dire bravo pour cette belle présentation, très complète. Dans le cadre de traductions anglais-français j’avais besoin d’infos sur Louis Z. et je suis tombée sur votre site. Encore Bravo et merci Alexis. Son histoire m’inspire aussi à être une nouvelle femme!Just Great!

  6. Hélas, Louis Zamperini vient de mourir le 2 juillet 2014, à l’âge de 97 ans.
    Je vais m’empresser de lire le livre de Laura HILLENBRAND.

    Quelle vie, c’est impressionnant !

  7. Il existe d’autres hommes ou femmes qui ont eu un parcours exceptionnel. Lisez le livre sur « l’odyssée de l’Endurance »; vous y verrez ce qu’a réussi un certain Ernest Shackleton; tout simplement inimaginable; le plus grand explorateur du XXème siècle.
    Il faut bien une génétique exceptionnelle et un environnement favorable qui permet à cette génétique de s’exprimer pleinement.

  8. Je vient de lire par hasard cet article et très intéressant l’histoire de cet homme qui aurai du ne jamais ce rendre jusque la malgré tout les obstacles qu’il a du surmonter dans sa vie ,une histoire de courage et de longévité dommage qu’il soit décédée en juillet j’imagine qu’il na pas pu voir le film adaptée par Angelina Jolie je vient de voir la bande annonce sur internet
    http://www.unbrokenfilm.com/ surement une chance aux Oscars je lirai le livre et surement le voir au cinéma.

    1. La promo sur le film m’a refait pensé à l’article du blog que j’avais lu il y a quelques temps.
      Je vais moi aussi lire le livre avant d’aller voir le film.

      La force de caractère de Louis reste à la fois un exemple et quasi incroyable. Quelle force pour tenir et franchir chaque étape.

      Et pour la petite histoire, il fini sa vie avec Angelina Jolie 😉

  9. Destins tragiques et sublimes à la fois.
    Ma grand mère, qui a vécu 101 ans, s’est sauvée de Pologne pour échaper au nazisme. Elle a traversé la Laponie et la Russie à pieds. Comme cela, elle s’est rendue jusqu’a Oblast (en Sibérie Extrême Orientale).

    Elle a toujours incarné l’Essence de la Vie dans sa plus pure expression…Je ne l’ai pratiquement connue que le sourir au lèvres et le coeur sur la main.

    Elle s’appelle Saskia et est toujours vivante (dans mon coeur).
    Bonne journée à tous

  10. Formidable vie et courage incroyable, de la chance aussi car il en faut quand a dieu je ne crois pas que louis est pensé a lui dans les moments terribles qu’il a vécu.
    a son retour a la vie « civile » il aurait put se retirer dans un temple bouddhiste ou autre si il avait autant besoin de pardonner et je pense que la chasse aux criminels de guerre est juste, voilà une activité qui lui aurait donné encore plus d’aura et nous aurait évité la récupération biblique hollywoodienne de quelques prêcheurs télévisuel.
    Enfin et pour conclure vos allusion a la génétique et votre vocabulaire très….moderne….me parait empreint d’une bonne dose d’autosatisfaction et de publicité a moindre coup.
    Voyons si vous publierez ce commentaire
    Yann Cantegrit

  11. J’ai vu le film , il est vraiment édifiant . Il n’y a que la main de Dieu qui puisse faire survivre un homme qui a endurer tant de souffrances

  12. J’ai vu le film – il faut avoir le coeur solide ! trop sensible pour certaines personnes qui ont du quitter la salle avant la fin – Comment arrive t-on à connaître cet homme un peu trop tard …. quel dommage ! J’espère que Dieu lui a gardé une bonne place au paradis.

  13. Je viens de voir le film. Malgré l’entraînement, cet homme était une force de la nature avec un mental d’acier, tout du moins positif avec un minimum d’espoir. L’acharnement terrible de ses bourreaux japonais n’aura pas eu raison de lui même si je pense que les tentations de céder furent nombreuses. Son endurance est remarquable et pourtant, il n’aura pas été épargné. Son pardon le rend encore plus fort. Paix à son âme en espérant qu’il l’ait trouvée.

  14. Non de dieu! arrêtez de nous gaver de vos bondieuseries à 5 sous. Cette homme à du tempérament parce que sa vie est une suite de coup de pied au cul, et ça n’a rien de divin.
    Tout les jours des mères avec leurs enfants (sur)vivent aux pas de nos portes, sans nourriture vêtement ni quoi que ce soit, vous les croisez quotidiennement dans le métro ou en faisant vos courses et vous leur tournez le dos.
    Pourtant tout les jours elles sont là, seules et elle résiste (il n’y aura pas d’armistice pour elles)
    D’autres naissent avec une maladie orpheline ou un handicap lourd, d’autre fois avec des symptômes autistique ( décidément votre dieu à la main lourde). Leur famille, comme eux même survivent sans aucune grâce,
    Tout cela, simplement parce que, nous somme comme la vermine, nous les hommes

    1. Bonjour, j’ai lu votre commentaire et je ne peux m’empecher d’exprimer mon ressentis vis a vis de celui-ci.
      Il est certe tres facile de critiquer le personnes, le divins… surtout quand on n’y connais pas grand chose.
      Vous parlez de Dieu comme si vous le connaissez alors que vous ne croyez meme pas a son existence.

      Comme pour Zamperini Dieu a changer ma vie alors que j’etais perdue et dans la souffrance. Nous, humain faissons toujours erreur d’imaginer Dieu comme on veut qui soit. Se dire « Si Dieu existe il faut qu’il soit comme ca comme ca, sinon il n’existe pas… »
      Pourtant que nous croyons ou pas a son existence, cela ne changera rien le fait qu’il existente bel et bien.
      Dieu n’a jamais dit qu’il aura que du bonheur dans ce monde de pecheur, les prophotes,Son Fils et les apotres ont eux memes connus de terribles souffrance.
      Une vie dont tu parle, ou la peur, la souffrance, la misere n’existe pas, Dieu l’a promis a tout ceux ont foi en son Fils.
      Je vous invite a lire la Bible pour connaitre qui est Dieu et comment veut il nous sauver avant que le critiquer.
      La vie dans ce monde est courte, plus courte qu’on peut le penser mon ami, mais Dieu voit au-delas de notre courte vie.
      Soit beni, mon ami.

  15. L’histoire vraie de Louie Zamperini est …
    A vrai dire il n’y a pas de mots pour la décrire. Elle n’est pas invraisemblable, elle nous dévoile la volonté de vivre, la force et le surpassement d’un homme.
    Certains d’entre vous pensent que c’est de la génétique, que ce mental et ce physique endurant et dur comme l’acier est liée à la génétique. Ce qui est à mon avis, faux faux faux et archifaux. Zamperini est un humain, normal, comme vous comme moi. Mais lorsque la plupart des gens auraient abandonnée lors des épreuves qu’il a vécue, il n’a jamais lâché prise ( peut être même ne se posait il pas la question ? ). Trop de gens croient que le physique finit toujours par rattraper le mental, la vérité est que la souffrance, la douleur et la fatigue ne sont que des choses venant altérer votre mental.
    Dans le film et dans sa biographie, il a prouvé a maintes reprises que lorsque son corps était prêt à lâché, qu’il avait déjà atteint les limites de ce qu’il pouvait donner, il surpassait son propre corps et son esprit.
    Ensuite, n’étant pas croyant, pour moi sa survie s’est basée sur la chance et le hasard.
    ( mais par pitié pas de génétique, ce n’est qu’une excuse pour expliquer que  » La vie domine l’Homme  » au contraire, chacun en nous peux dominer sa vie, il faut que  » l’Homme domine La Vie  » )

    Ce film sera certainement un film culte, nous montrant que la volonté humaine ne peux être brisé sans qu’on l’ai voulu.

  16. Histoire troublante qui soulève beaucoup de questions de la limite de la résistance humaine. Nous avons besoin de nous attacher à des croyances religieuses ou autres (train de vie, alimentation etc…) pour expliquer l’inexplicable. Je pense que la nature a des possibilités incalculables. Des compensations par la nature sont effectuées au fur et à mesure de nos manques. Notre danger est notre tête. Nous sommes cartésiens et devons toujours vouloir expliquer et prévoir. Si notre mental nous lâche par découragement nos entraînons notre chute. Nous constatons que les pays développés sont atteints par ce souhait légitime de non souffrance et de vie éternelle et sont victimes de faiblesses psychologiques.
    Il est indéniable que cette force mentale ne peut être acquise que lorsque notre corps est mis à l’épreuve à des épreuves extrêmes dont le sport à haut niveau.
    Les sciences ont évolué depuis de nombreuses années et sont encore loin de pouvoir expliquer les possibilités infinies de la nature.

  17. Je publie en septembre prochain une histoire qui, à mes yeux, est encore plus édifiante : celle d’un concurrent olympique français de Berlin toujours en vie, médaillé à deux reprises, et qui ensuite est devenu un résistant clandestin à deux reprises….car après s’être caché pour échapper à la Gestapo, il a aussi refusé plus tard le STO. Son meilleur ami qui lui a fait ses faux-papiers a été fusillé en 41 par les allemands. Il figure au nombre des condamnés à mort en représailles à l’assassinat du commandant allemand Hotz de Nantes… Son histoire concerne les mêmes Jeux Olympiques de Berlin en 1936…!

  18. Bonjour, bel article, une histoire inspirante qui donne à réfléchir.
    Un bémol tout de même : toutes les fautes d’orthographe qui se sont glissées dans votre article…!!! Cela ne fait pas très professionnel

  19. J’ai vu le film hier sur canal….Il y a comme ça des hommes hors du commun ,celui là en fait parti , le film est fidèle (apres avoir lu l’article) Par contre…quelle injustice!!!!Que ce bourreau Japonais soit rester impuni!!!!!

  20. Je n’arrive pas à croire qu’un homme qui reçoit 220 coups de poings au visage puisse survivre. J’ai pratiqué des sports de combat et un seul réussissait parfois à me mettre ko. Comme Dieu n’y est pour rien, j’ai de sérieux doutes.

    1. C’était ses camarades qui le frappaient. Bien sur qu’il n’y allaient pas à pleine puissance. Ils faisaient juste le strict nécessaire je pense ou faisaient leur possible pour minimiser l’impact. Sinon oui, 220 coups dans la tête, on se demande comment on peux rester encore vivant et lucide. Je pense ( ce n’est qu’une théorie bien sur ) qu’une mâchoire en adamentium a du beaucoup l’aider 😉

  21. Impressionnée par la résistance exceptionnelle de cet Homme face aux innombrables épreuves et incroyables cruautés qu’il a enduré. Un grand Respect à cet Personne aujourd’hui disparue protégée par une Force Surnaturelle tout au long de sa vie.
    Je n’ai pas lu le livre, mais tombée par hasard sur le film que j’ai trouvé d’une très Grande Qualité.

  22. Je viens de voir ce film. C’est vraiment choquant. Quel courage. J’espère qu’il a vécu une belle vie par la suite. Lorsqu’on subit autant d’épreuves, il est impossible de les oublier.
    Je l’admire pour avoir réussis à pardonner a son bourreau. Moi j’en aurais été incapable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *