« IL NE FAUT PAS DIRE IL FAUT » : COMMENT VOUS LIBÉRER DE LA TYRANNIE DU « IL FAUT »

il-faut

Le « il faut ».

Dans de nombreux coaching ce « il faut » est apparu.

Il gouverne notre vie.

Il nous contrôle même.

Inconsciemment.

Il « faut » dire bonjour à la dame.

Il « faut » avoir un métier / être productif / gagner / bien manger…

Le « il faut » est une tyrannie.

Nous donnons littéralement notre pouvoir et responsabilité à une entité obscure : le « il faut »

MAIS IL FAUT ÊTRE POLI QUAND MÊME

Mais dans le « il faut » dire merci / bonjour…

Je remarque que cela enlève mon essence. Et je vais dire « bonjour » sans âme. Ce sera un merci automatique. Car « il faut » dire bonjour/merci.

Mais si j’enlève mon « il faut », alors tout d’un coup je peux ne pas dire merci ni bonjour. C’est génial. Et je peux aussi dire merci avec une petite carte et aller bien plus loin dans mon merci.

Je me suis toujours senti un peu gêné avec ces règles d’ailleurs. Comme si ce n’était pas authentique.

« IL FAUT » : LA TYRANNIE PAR LE TIERS-PARTI

Pour moi c’est comme donner le pouvoir à quelqu’un d’autre. En fait c’est donner son pouvoir à une entité abstraite.

C’est vague.

Et ce n’est pas de ma faute, c’est imposé. C’est comme ça, c’est le « il faut ». « Il faut » être comme ça, je n’y peux rien, ce n’est pas moi qui décide.

C’est un mouvement qui vient de l’extérieur vers l’intérieur.

Je sens que je subis le « il faut ». Je n’ai aucune responsabilité et pouvoir.

D’ailleurs j’ai remarqué que les gens vont se sentir fort en se cachant derrière l’autorité d’un « il faut » dans leurs arguments.

Par contre, être capable de dire : je veux, je vais, j’ai envie…

Cela demande de l’ancrage et de la puissance intérieure.

C’est un risque. Ca fait peur.

Mais c’est un mouvement intérieur qui va vers l’extérieur.

C’est de « l’empowerment ». Je réintègre ma puissance et ma propre autorité. Je deviens responsable de mes actions.

COMMENT TE COMPORTES-TU FACE AUX « IL FAUT » ?

Dans l’Ecole des Guerriers de l’Ombre c’est quelque chose qui est revenu. J’ai fait une méditation lors d’un coaching sur le fait de se détacher du « Il faut ».

Je l’ai fait aussi avec une top joueuse française de tennis chez les 15/16 ans, voir ici pour les détails.

Et ça marche bien.

Se détacher.

Imaginez que ce « il faut » se détache de vous. Il est en face de vous. A 1 ou 2 mètres.

Quel est votre langage corporel face au « il faut » ?
Quel âge avez-vous ?
Comment vous comportez-vous face aux « il faut » que vous vous imposez ?

Pour moi ? Je suis malade, petit, Golumesque, courbé…

LES « IL FAUT » QUI VOUS CONTRÔLENT ?

Quels sont les « il faut » qui vous contrôle dans la vie ?

– Il faut gagner de l’argent
– Il faut être heureux
– Il ne faut pas dire il faut
– Il ne faut pas manger de gluten
– Il faut appeler ses amis/parents
– Il faut dire je veux à la place 🙂
– Il faut écrire un texte tous les jours

Ressentez la différence en vous quand vous dites :
« Il faut écrire un texte par jour »

et…

« Je vais écrire un texte par jour »

Que se passe-t-il dans votre corps à la lecture de chacune des phrases ?
Vous avez certainement un ressenti.

Inconsciemment nous avons pleins de « il faut » qui sont inscrit par nos parents, notre culture et par nous-mêmes.

A nous de les découvrir et les transcender.

Et quand on passe du « il faut » au « je vais/ je veux / j’ai envie » l’énergie se dégage, tout de vient plus fun.

Et observez quand vous le dites et quand les gens le disent 😉

Devenez libre !

— Alexis

P.S : Vous avez des exemples de « il faut » ?
Des choses que vous avez remarqué sur ce thème ?

Commentaires ici

Travail de l’Ombre, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Alexis Santin – Fondateur de Nouvel Homme