Voici le second résumé du projet résumé de livres 2012. C’est autour de Julien de nous proposer un livre sur l’abondance, la richesse et la spiritualité. Vous y trouverez des notions et outils qui vous aideront dans votre développement personnel.

Happy Pocket Full of Money est un livre peu connu du grand public, pas encore traduit en français, et qui enseigne des outils pour atteindre l’objectif d’avoir une vie riche en abondance (argent, passion, confiance, etc…). L’auteur nous aide notamment à reprendre le contrôle de notre vie et de notre réalité, qui n’est qu’une illusion, selon lui.

Ecrit comme une compilation de pensées par l’auteur, il contient plus d’une dizaine de chapitres et peut être résumé en trois parties :

  1. La compréhension des lois spirituelles qui régissent le monde
  2. Les instruments de notre réussite
  3. Les paramètres indispensables à prendre en compte dans notre développement personnel

A première vue, ce livre ne paraît pas suivre une logique implacable, mais cette volonté de l’auteur est bien réelle car il considère que tout est lié, que tout est connecté, et que donc chaque chapitre ne peut-être pris en compte sans les autres.

1. La compréhension des lois qui régissent le monde

Dans cette partie, David Gikandi Cameron se focalise sur trois aspects : l’argent, l’illusion du monde et le temps, trois notions qu’il s’attelle à décrire.

Argent

Selon l’auteur, quiconque désire être riche doit comprendre la notion d’argent.

«The material things have no money [..] no value in themselves”.
Les choses matérielles n’ont pas de « valeur » en elles-mêmes.

Il explique que selon des estimations, seulement 4% de l’argent détenu dans les banques existe sous sa forme physique. Au lieu de voir l’argent comme une réalité physique, il faut plutôt le voir comme de l’énergie. L’énergie que vous mettez dans votre travail se matérialise en argent, uniquement. Cette énergie est disponible pour tout le monde, il faut juste en prendre conscience et modifier notre rapport à la richesse.

Une personne riche est uniquement une personne qui a développé sa richesse intérieure (“wealth consciousness”) en utilisant les instruments qu’il va décrire après. Si vous êtes persuadé que vos capacités sont faibles, alors l’argent que vous produirez comme énergie dans votre travail sera elle-même faible.

“You are about to attain wealth consciousness, once you do, avoiding success and wealth will become difficult”.
Vous êtes sur le point de prendre conscience de votre richesse, et une fois prise, vous aurez du mal à éviter le succès et la richesse.

Illusion du monde

Ensuite, David Gikandi Cameron décrit des théories de la physique quantique qui expliquent comment nous pouvons modifier notre réalité. Votre réalité n’est pas la vérité. Cette partie est assez complexe, et vous trouverez ci-après seulement l’essentiel.

” You are in direct control of you entire physical reality but you may not be aware of this fact”
Vous êtes directement responsable de votre réalité mais vous n’êtes peut-être pas encore conscient de ce fait. 

Selon l’auteur, la plupart des personnes sont victimes des circonstances.

Notre corps est fait de cellules, constituées elles-mêmes de molécules, qui sont faites d’atomes, qui sont eux constitués de particules subatomiques, qui sont, elles, de l’énergie. Et cette énergie est à notre service.

L’auteur rentre ensuite dans des détails complexes de la physique quantique, qui expliquent au final qu’une particule subatomique peut se trouver à des points A, B, C et D en même temps, car elle n’est pas soumise aux mêmes contraintes de temps et d’espace que nous. Au premier abord, cela peut paraître impossible, mais si l’on y réfléchit bien, qu’est-ce que cela veut dire ? C’est que tout simplement, plusieurs réalités, selon la physique quantique, coexistent et nous n’en avons pas conscience.

Vous êtes par exemple timide, froid, en mauvaise forme et pauvre mais c’est uniquement votre réalité. La version de vous qui êtes chaleureux, confiant en pleine forme et riche existe, mais vous n’en êtes juste pas encore conscient, vous ne l’avez pas encore expérimenté donc vous pensez ne pas avoir ces qualités, or, vous les avez toutes en vous. Pour le devenir, il suffit que suivre les étapes de la 2e partie (Patience !).

Temps

L’auteur nous explique que le temps n’est qu’illusion également. Ce chapitre est plus théorique qu’autre chose et ne présente pas plus d’intérêt que ça.

Place désormais à la pratique.

2. Les instruments de notre réussite

“Don’t live by accident or by default, live by design”.
Ne vivez pas par accident ou par défaut, vivez comme vous l’entendez.

David Gikandi Cameron nous explique tout d’abord qu’il faut :

  • Savoir ce que l’on veut
  • Être clair et spécifique
  • Voir grand
  • Visualiser ses objectifs atteints
  • Combler notre inconscient d’images de notre réussite et ressentir les émotions associées

“Simply know where you are you going, and the answers as to how you will get there will come to you in their own time”
Sachez simplement où vous voulez aller et le chemin pour y arriver vous sera montré.

“Everyday, people get up in the morning, go to work like everyone else, and do things like everyone else. But ask them why they do it, and they’ll tell you that they really don’t know”.
Tous les jours, les gens se lèvent le matin, vont au travail comme tout le monde, font les choses que tout le monde fait. Mais demandez-leur pourquoi ils le font, et ils vous répondront qu’ils ne savent pas.

L’auteur nous incite même à établir 5000 objectifs et de les écrire au présent.

Une fois ces objectifs déterminés, il faut utiliser nos 4 instruments : être, penser, parler et agir.

Exemple : si vous voulez être un aviateur : décidez d’abord d’être un aviateur, puis pensez comme un aviateur, puis parlez comme un aviateur et enfin agissez comme un aviateur.

Ce processus de création suit donc ces étapes :

  1. Être, c’est décider qu’à partir de maintenant, votre réalité sera celle que vous décidez.
  2. Penser, c’est continuer le processus de création en décidant de ce que vous allez voir, ressentir, toucher et entendre dans cette réalité, et aligner vos pensées sur votre objectif.
  3. Parler, c’est traduire ces pensées en paroles qui vont donner un message clair à votre environnement
  4. Agir est le dernier processus de création. Une fois que vous avez défini votre réalité, vous allez vous rendre compte d’opportunités de business, de développement personnel, que vous n’auriez pas vu dans votre ancienne réalité.

Il souligne l’importance de suivre cet ordre, car si vous êtes timide, et que vous essayez de parler comme quelqu’un de confiant alors que vous bombardez votre cerveau de pensées comme “Je suis timide, je n’ai pas confiance en moi”, vous ne réussirez pas à atteindre votre objectif. Il explique que beaucoup de gens s’essayent aux pensées positives sans avoir de succès, car tout leur “être” véhicule un autre message qui les force à perpétuellement être en conflit avec leurs pensées et leurs actions.

3. Les paramètres indispensables à prendre en compte dans notre développement personnel

L’auteur revient sur différents aspects du développement personnel et de l’état d’esprit à avoir, que je résume brièvement :

  • Soyez certains de réussir. “You cannot be happy if you are unsure that you are happy” – Vous ne pouvez pas être heureux si vous n’êtes pas certains de l’être.
  • Prenez en compte la loi de cause et effet. Parfois appelée “karma”, l’auteur nous explique qu’il faut donner pour recevoir et que chaque action que vous faites va impacter vos prochaines réalités.
  • Votre condition n’est qu’illusion. The outer environnement and conditions of a person are always related to the person’s inner state and thought (Les conditions d’une personne sont toujours reliées à son état d’esprit et à ses pensées).
  • Vous ne pouvez jamais échouer. Votre réalité est la parfaite résultante de vos actions et pensées précédentes. Si vous n’en êtes pas satisfaite, utilisez le processus de création. Si vous l’utilisez de façon optimale, alors vous pouvez être sûrs de réussir.
  • Ne voulez désespérément jamais quelque chose. Vous pouvez désirer une réalité, mais si vous voulez absolument quelque chose, vous transmettez à votre environnement que vous êtes “en manque de quelque chose”, et cela va agir sur le processus de création qui va continuer à vous donner une réalité sans la chose que vous voulez.
  • Donnez, donnez, donnez ! “Whatever you wish to get, give it away first”. Qu’importe ce que vous désirez, aidez quelqu’un à l’obtenir.
  • Soyez reconnaissants de ce que vous avez déjà. A partir de là, vous pouvez créer une autre réalité.
  • La conscience de votre nouvelle réalité est la clé. Si vous l’expérimentez dans votre être, vos pensées, votre langage et vos actions, alors elle sera la vôtre rapidement.
  • Nous sommes tous Un et nous vivons dans un monde d’abondance. L’auteur nous explique que nous pouvons expérimenter le fait que nous fassions partie du même univers en pratiquant la méditation.

Enfin, David Gikandi Cameron nous délivre des conseils sur la façon de gérer notre argent, comme par exemple prévoir une part de son budget à des donations.

Conclusion

A mi-chemin entre le Think and Grow Rich de Napoleon Hill et le Pouvoir du Moment Présent de Eckhart Tolle, David Gikandi Cameron signe là un livre très intéressant qui nous donne un côté spirituel à notre développement personnel. Certaines parties du livre sont parfois assez complexes, et pourront rebuter certains, mais en relisant bien certains chapitres, l’imprégnation du message de l’auteur se fera naturellement. Ce livre m’a apporté un éclairage et des réponses que je ne trouvais nulle part ailleurs.

Je conclus par 2 citations du livre :

There are no real limits than those you set on yourself.
Vos limites ne sont que celles que vous vous imposez.

Become unstoppable by refusing to stop.
Devenez inarrêtable en refusant de vous arrêter.

– Julien

Merci à Julien pour le résumé de ce livre dont les principes rappellent ceux présentés sur Nouvel Homme.

Si vous aussi, vous voulez partager à une large audience un livre qui a changé votre vie, qui vous a aidé ou qui a un lien avec les sujets abordés sur Nouvel Homme, alors contactez-moi en indiquant le titre de votre livre et je vous enverrais les indications pour participer à ce projet et vous pourrez ainsi partager votre expérience.