Dr. Gabor Maté : vos traumas de l’enfance contrôlent vos comportements, addictions et votre santé

« Toutes les personnes traumatisées ne deviennent pas addict. Mais toutes les personnes qui sont dans l’addiction ont eu des traumatismes. » – Dr. Gabor Maté

Pour Gabor Maté l’addiction est l’un des phénomènes les moins compris de notre société.

Tout peut devenir addictif : la nourriture, le téléphone, le travail, le crossfit, les médicaments…

« La plupart des addictions se développent dans une tentative compulsive de soulager la douleur ou la détresse. Compte tenu de la douleur et du mécontentement que la vie humaine engendre, nous sommes nombreux à vouloir trouver du réconfort dans les choses extérieures. Plus nous souffrons et plus cela arrive tôt dans la vie, plus nous sommes enclins à devenir dépendants. » Dr. Gabor Maté

Le Dr. Gabor Maté est un considéré comme l’un des plus grands experts du traitement de l’addiction.

Aujourd’hui nos addictions sont fréquentes :

  • Cigarettes
  • Jeux vidéos
  • Smartphone (plus de 3h/jour de temps d’écran ?)
  • Youtube
  • Workaholic
  • Ou les drogues classiques (cannabis, héroine, cocaine, alcool…)

Vous en avez surement. Surtout si vous ne vous en rendez pas compte. Je parle de l’alcool, cigarette ou le workaholic par exemple qui sont communs. Mais c’est fait pour étouffer vos émotions.

Car on se sent pas assez bien, pas accepté… par exemple.

J’ai ça aussi. C’est pour ça que j’ai lancé Nouvel Homme. Je ne me sentais pas assez bien. Je devais m’améliorer pour être mieux. Mais c’est sans fin. « Ne pas être assez bien » est une blessure émotionnelle qui n’est pas guérissable en allant chercher l’acceptation dans le monde extérieur (reconnaissance des autres par des témoignages, chiffre d’affaires…

Maladie auto-immune, dépression, suicide… toujours liés à des traumas.

Ne vous demandez pas « pourquoi l’addiction »

Mais pourquoi la douleur ?

Le « trauma » d’enfance sur lequel je travaille en ce moment : le déménagement de mes parents de l’Argentine à la France lorsque j’avais 4 ans. Je parlais espagnol et j’arrivais dans un nouveau pays pour moi. Je vous en parle dans la vidéo.

Le stress va provoquer des maladies (Quand Le Corps Dit Non – Dr. Gabor Maté ).

Devenir trop gentil : Soutenir les autres émotionnellement et ignorer vos propres besoins émotionnels. Vous marchez sur des oeufs pour gérer les émotions des autres et vous ne prenez pas soin des votre. En étant jamais en colère, en réprimant votre colère. Quand vous faites ça, vous affaiblissez votre système immunitaire.

Sa vue sur Jordan Peterson :

  • La voix de Jordan Peterson qui craquèle
  • Jordan Peterson parle de responsabilité mais n’explique la cause traumatique qui empêche d’être responsable
  • Jordan Peterson préconise d’élèver les enfants pour qu’ils soient aptes à la société. Les parents deviennent alors des agents de la conformité (au lieu de les aider à développer leur potentiel unique quelque soit ce que la société en pense)
  • La colère réprimée de Jordan Peterson (et son incitation à réprimer la colère)
  • Quelques incohérences
  • Ne parle pas assez des traumas

Stress lors de l’enfance, répression.

« L’addiction c’est le fait de ne pas être capable d’être avec la douleur. C’est une tentative désespérée d’échapper à la douleur. Et vraiment, ça ne marche pas. Ça ne marche pas. Ça ne marche pas parce que dès que la douleur commence à émerger sous la forme d’ennui, stress, détresse ou d’émotions négatives… et que je veux apaiser cette sensation avec mon comportement addictif, en fait, je m’auto-sabote encore plus. »

Dr. Gabor Maté

Etudes : les enfants qui ont subis des abus ont 50x plus de risque d’avoir de l’asthme. Plus vos parents sont stressés plus vous avez des chances d’avoir de l’asthme.

Des enfants émotionnellement défavorisés. Vous pouvez être un enfant favorisé (par la richesse de vos parents, d’avoir vécu dans un pays riche sans guerre…) mais être émotionnellement défavorisé ce qui a causé des traumas développementaux. C’est pour quoi des pratiques comme le Circling vont être très utile pour rencontrer les gens émotionnellement et donc vos enfants.

L’un des points importants est de ne pas juger les personnes addictives. Surtout lorsque ce sont des addictions qui sont interdites par notre système législatif. On peut avoir tendance à juger ces personnes. Dans son interview avec Joe Polish il raconte même qu’il faut remercier l’addict de la famille pour être celui qui est assez sensible pour faire remonter les traumas de la famille.

Un point important pour lui : ne jamais comparer les traumas. Vous avez peut-être eu une enfance heureuse et riche mais ça n’a rien à voir. La douleur reçue enfant de ne pas avoir été rencontré émotionnellement ne se compare pas. Une personne a pu être violée sans avoir de trauma, une autre (ou la même personne) peut avoir été abandonnée 3 minutes au supermarché et être traumatisée. On ne compare pas les traumas.

Dr. Gabor Maté préconise de vous poser ces questions :

  1. Quel est le bénéfice pour moi de cette addiction ? En quoi cela m’est utile ? Qu’est-ce ça me permet d’avoir et qui manque dans ma vie ?
  2. A quel moment dans ma vie j’ai perdu cette chose ? Comment je l’ai perdu ?
  3. Quel impact cela a dans ma vie ?

Les ressources et pour aller plus loin :

2 réflexions au sujet de « Dr. Gabor Maté : vos traumas de l’enfance contrôlent vos comportements, addictions et votre santé »

  1. Bonjour Alexis, je me nomme Ousmane Bangoura, guinéenne d’origine âgé de 21 ans je souffre d’une addiction depuis tout petit, et la raison en est que mes parents était diamétralement opposé, chose que j’ignore absolument la raison de ce fait, ils m’ont finalement confié à ma tante mais je n’arretais pas de réclamer leur absence tout à coup, j’ai commencé à bégueller jusqu’à nos jours je vis avec mais, cela réduit ma chance et également mon entourage n’arrêtent point se moquer…Sur ce, je vous demande vivement votre aide afin de devenir la personne que je pretendais être tout en soignant ma personnalité et devenir un nouvel homme dans ma société.

Répondre à Ousmane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *