“Le défaut le plus répandu de notre type de formation et d’éducation : personne n’apprend, personne n’aspire, personne n’enseigne… à supporter la solitude.” Friedrich Nietzsche

C’est une phrase criante de vérité et de lucidité, déjà évoquée dans un article précédent. Encore plus vrai aujourd’hui qu’à l’époque où Nietzsche l’écrivait. J’ai trouvé ça étrange la première fois que je l’ai entendu. Mais avec le temps, j’en ai compris la puissance. D’ailleurs, les plus grands philosophes ont parlé de l’importance de la solitude comme moyen de compréhension du monde, vous trouverez donc de nombreuses citations dans cet article. Car c’est dans sa solitude que l’homme a pris conscience de son être.

“L’éveil de la conscience surgit à l’intérieur de la lassitude.” Camus

Quels sont les bénéfices ?

Être à l’aise tout seul. Cette sérénité vous apportera richesse intérieure et une grande indépendance.

Être capable de sortir seul. Les plus belles rencontres que vous aurez se feront seul.

Améliorer la qualité de son cercle social. Vous serez capable de dire non, de ne pas être dépendant de quelques relations sociales médiocres entretenues uniquement dans le but de ne pas se sentir seul.

Développer sa spiritualité. Ce n’est pas le thème principal de NouvelHomme.fr, mais je vous invite à prêter attention à ce domaine de votre vie. Comment voulez-vous contribuer à rendre le monde un peu meilleur ? Quelles sont vos valeurs ? Quelles traces allez-vous laisser ? C’est une grande distinction entre l’homme et l’animal.

“Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre.” Blaise Pascal

Quelques principes

  • Apprendre à méditer
  • Faire le tri dans ses fréquentations
  • S’interdire d’ordinateur/télé un soir par semaine

“[…] l’idée que la lassitude est la condition première d’une prise de conscience de son état dans le monde, donc la lassitude doit être perçue comme un point de départ à une réflexion (un renouveau).” Bastien B. – un ami.

Jour 5 – Le challenge

“Si les singes savaient s’ennuyer, ils pourraient devenir des hommes.” Goethe.

Après avoir parlé avec des inconnus, nous allons monter d’un niveau pour ce challenge. Une seule tâche est requise pour ce challenge.

1 – Passer la soirée seul – sans ordinateur, télé, lecture, téléphone, musique…

Apprendre à passer une soirée avec soi. Chez soi, sans tv bien sûr, mais également sans net, sans musique, sans lecture, téléphone coupé, avec uniquement à boire et à manger, jusqu’au coucher. 2 personnes sur 3 n’y arrivent pas, elles deviennent folles, le bruit et l’agitation inutile nous parasitent et sont devenues une drogue dont il faut se désaccoutumer.

Le but est de comprendre qu’il est devenu très difficile d’être avec soi. Dans le silence, vous allez entendre votre coeur battre, vous allez vous entendre respirer (et réaliser que vous respirez mal), vous allez vous rendre compte que vous ne pensez à rien ou à trop de choses à la fois, que vous n’êtes pas le maître de votre esprit, etc.etc. Stéphane

Bon courage.

On se retrouve lundi pour un nouveau challenge.