5 états d’esprit à « télécharger » dans son cerveau

Quel état d’esprit devez-vous changer ?

Certains d’entre vous sont surement venus à la conclusion : si j’arrive à changer mes croyances, je pourrais surement changer les résultats que j’ai dans ma vie.

Bien vu si c’est le cas.

Dans The Millionaire Mind, Harv Eker nous expose son modèle pour nous forcer à changer d’état d’esprit :

Pensées -> Emotions -> Actions = Résultats

La façon de changer les résultats que vous avez dans votre vie serait donc de changer votre état d’esprit.

Soit, comment faire pousser un arbre et obtenir de beaux fruits ? Il faut avant tout que les racines plongent dans une terre saine, propice à son développement.

Voici  5 états d’esprit à cultiver :

1. J’essaye d’abord par moi-même… et tout de suite

Si vous êtes comme moi, vous aimez vous renseigner, savoir comment ça fonctionne le nouveau concept, cette nouvelle technique… avant d’essayer.

Ca m’a souvent ralenti. Et ça me ralentit encore. Mais je me soigne.

Par exemple, depuis quelques jours, j’ai commencé à courir pieds nus

Je vous en dirai plus bientôt.

Avant je me serai renseigné pendant des jours et des jours avant de le faire. Et au lieu de discuter, j’ai testé par moi-même, j’ai enlevé mes chaussures et j’ai couru pieds nus…

Bref… J’apprends à tester tout de suite. A faire des erreurs. Ca permet de déterminer rapidement les rectifications à apporter.

Si je continue à concentrer mes efforts sur le long terme et que je suis persistant, je vais continuer à apprendre.

9/10 des choses que j’essaye ne vont pas marcher. Mais sur le long terme, je sais que si je continue à essayer, je vais accumuler du savoir, je vais craquer le code. Assimiler, comprendre, savoir. Sur le long terme, c’est gagnant.

  • Comme disent les Américains, le facteur numéro 1 du succès : speed of implementation.

2. Est-ce que c’est bon pour moi à long terme ?

Nous sommes câblés pour de la gratification instantanée.

Il est plus tentant d’allumer la TV que de s’habiller pour courir. De manger des chips que des brocolis.

La gratification instantanée est un piège qui nous guette à chaque instant.

Car, s’il y a bien une chose que nous ne faisons pas intuitivement, c’est de se demander : « comment je vais me sentir dans 1h, 2h ou 20 ans ? » Ou bien : « quelles conséquences cela aura si je continue comme ça. » Nous ne le faisons pas naturellement.

Nous voyons que ne pas faire d’effort, de sport maintenant est moins fatigant tout de suite. Telle la cigale, nous avons du mal à penser aux conséquences.

  • Penser long terme est quelque chose que nous devons apprendre.

De plus, ça nous donne la permission d’échouer, d’abandonner ce qui ne marche pas et de passer à autre chose.

3. J’apporte de la valeur dans ce que je fais

Vous devez créer de la valeur (Nietzsche).

La valeur que vous créez pour les autres va être le moteur de vos relations avec les autres.

Au lieu de consommer de l’information (TV, DVD, ciné, youtube, exposition..). Essayez plutôt de peindre, de cuisiner, de faire du théâtre…

On en revient à cette question essentielle :

  • Quelle chose si je la fais chaque jour changera ma vie dans 3 mois, 1 an, 5 ans, 20 ans… ?

4. Mon succès vient car j’agis

Pour Wyatt Woodsmall, un des plus experts de la psychologie humaine : apprendre, le vrai apprentissage, c’est changer de comportement.

Beaucoup de gens pensent qu’apprendre c’est accumuler de la connaissance. Bien sûr, les idées, les concepts, font partie de l’apprentissage.

Mais vous savez que vous avez appris quelque chose, que vous l’avez intégré, qu’une fois votre comportement transformé.

Car une idée doit être intégrée avec de l’action, des résultats. Et à partir de ces actions et résultats, cela va changer au fur et à mesure votre comportement. C’est à ce moment que vous avez appris.

Le succès vient car vous agissez, pas parce que vous avez une idée. C’est juste le résultat, d’actions constantes sur le long terme.

Vous allez devoir affronter la peur de l’échec, peur du regard des autres. Vous allez devoir le surmonter. Apprendre, prendre des cours, sortir de sa zone de confort. Vous devez faire en sorte d’agir chaque jour. Quotidiennement. Tous les jours.

5. Succès = Echecs + rectifications

Le dernier point reprend tous les autres avec cette formule.

Formule que je trouve motivante. Elle donne le droit d’échouer, rend même l’échec un passage obligé et pousse à l’action.

Exercice

Demandez-vous :

  • Lequel de ces états d’esprit va me permettre d’avancer dans un domaine spécifique de ma vie si j’arrive à l’intégrer ?
  • Comment pouvez-vous vous en rappeler ? Utiliser un rappel sur votre calendrier, l’afficher sur votre bureau, sur votre frigo, en fond d’écran…

 

Travail de l’Ombre, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Alexis Santin – Fondateur de Nouvel Homme