Créez le « Nouveau Vous » : comment savoir si vous êtes sur la bonne voie ?

Toute votre vie sera l’occasion de devenir un Nouvel Homme ou de pas le devenir. De valider celui que vous voulez être ou ne pas valider celui que vous voulez être.

Est-ce que ce choix correspond à la personne que je veux devenir ?

Est-ce que cette décision affirme le « nouveau moi » ?

Est-ce que j’exprime la plus haute version de moi-même à travers cette action ?

C’est le genre de question que vous allez devoir vous poser pour évaluer votre route et devenir un Nouvel Homme. C’est votre nouvelle boussole .

Vous devez prendre cette décision à chaque instant : être celui que je veux être ou ne pas être celui que je veux être

Cette décision ne se fait pas une fois. Elle se fait en chaque instant :

  • Si je reste encore 5 min dans mon lit, est-ce que j’exprime la version la plus élevée de moi-même ou non ?
  • Si je choisis de répondre aux insultes de cette personne, est-ce que j’exprime la version la plus élevée de moi-même ou non ?
  • Si je choisis d’aller faire 40 min de course à pied maintenant, est-ce que j’exprime la version la plus élevée de moi-même ou non ?
  • Si je choisis la volonté des autres plutôt que de suivre mon propre destin, est-ce que j’exprime la version la plus élevée de moi-même ou non ?

Ce sont les types de choix auxquelles vous êtes confrontés chaque jour.

A chaque instant, vous affirmez un peu plus qui vous êtes.

Pourquoi c’est si important ?

Si vous n’utilisez pas cette nouvelle boussole, qui vous permet de savoir si vous exprimez le Nouvel Homme ou si vous exprimez l’Homme Soumis, votre futur sera immanquablement le prolongement de votre passé. Vous obtiendrez les mêmes résultats. Encore et encore.

Vous n’aurez pas cette flamme qui permet d’exprimer vos capacités, votre potentiel ou vos envies. Vous n’aurez pas cet enthousiasme de réaliser et créer de nouvelles choses. Vous aurez de moins en moins de contrôle sur votre vie car vous arpenterez toujours le chemin le plus facile.

Ce n’est pas la voie du guerrier. Ce n’est pas la voie du Nouvel Homme. C’est la voie de l’Homme Soumis.

Par contre si vous êtes capable d’exprimer cette version plus élevée de vous-même, de profiter de chaque instant pour faire vivre la pensée la plus haute de vous-même alors vous serez capable d’atteindre vos objectifs, de devenir qui vous voulez être, d’avoir cette force de caractère qui vous permet d’aller au bout.

Vous aurez plus de contrôle sur votre vie, vous saurez faire les bons choix naturellement. Vous aurez aussi plus d’influence autour de vous, les gens apprécieront côtoyer cette nouvelle version de vous.

C’est donc essentiel pour vous de vous poser cette question : est-ce que cela affirme qui je suis ?

Nous pouvons choisir qui nous voulons être

Nous sommes arrivés à un point dans l’évolution humain ou nous pouvons choisir qui nous voulons devenir. Nietzsche, Freud, Napoleon Hill, Tony Robbins nous ont montré la voie par leur découverte et d’autres milliers de personnes par leur praxis (actions quotidiennes).

Mais comment choisir la meilleure solution pour vous ?

Ne faites pas entrer le mental, suivez le « nouveau moi », « le moi supérieur » faites-le s’exprimer pleinement.

Lorsque vous commencez à évaluer les choix, vous retardez votre décision. Ne vous posez plus comme question : est-ce que cela est mieux pour moi ?

La nouvelle question qui doit guider vos décisions, vos choix, votre vie : est-ce que cela affirme qui je suis ?

Vous pouvez vous poser la question autrement :

  • Est-ce que cela est le début de qui je choisis d’être ?
  • Est-ce que cela fait vivre la pensée la plus haute de moi ?
  • Est-ce que cela exprime la version la plus élevée de moi-même ?
  • Est-ce que cela correspond au « nouveau moi » ?

Ne pas être celui que tu as été, mais créer celui que tu veux devenir.

Neale Donald Walsch dans cette incroyable livre : Conversations Avec Dieu, nous fait part de ce concept. Le titre rebutera certaines personnes (je le sais, il m’a fallu 4 ans pour lire un livre qui contient le mot Dieu dans le titre). Je m’étais développé sur de nombreux domaines : physique, relationnel, intellectuel. Il était pour moi de me développer au niveau spirituel.

Et au fur et à mesure j’ai vu que cela convergeait avec ce concept de Nouvel Homme. De faire exprimer la version la plus élevée de soi-même et d’avoir les outils pour le faire.

Chaque instant est pour vous l’occasion d’exprimer ce Nouvel Homme.

Car cela va changer votre façon de pensée, cela va modifier votre façon d’agir et cela modifiera à terme votre caractère.

Et ce nouveau caractère forgera une nouvelle destinée.

Jim Loehr, a écrit un livre « The Only Way to Win: How Building Character Drives Higher Achievement and Greater Fulfillment in Business and Life » . Il montre bien que l’essentiel pour vous sera d’affirmer votre nouveau caractère dans chacun de vos choix (l’heure de votre lever, se lever avec le sourire, manger sans sucre, continuer l’entrainement 5 min de plus…). Ainsi l’objectif pour atteindre votre objectif sera d’adopter un nouveau caractère.

Votre caractère est votre destinée – Héraclite

Le principal ce n’est pas d’atteindre votre objectif, c’est la personne que vous devenez en atteignant cet objectif.

Car pour atteindre cet objectif, vous allez devoir faire de nouvelles choses, agir différemment, modifier votre comportement. Devenir un Nouvel Homme.

Quelle personne vous devez devenir pour atteindre votre objectif ?

Henry Stack Sullivan, psychiatre américain, a théorisé ce concept en : good-me, bad-me et not-me.

  • Le bon-moi : c’est tout ce que nous aimons de nous-mêmes. Il représente la partie de nous que nous aimons montrer aux autres et sur laquelle nous nous focalisons, car çà ne produit aucune anxiété.
  • Le mauvais-moi : représente les aspects négatifs de notre personnalité. Ce sont les comportements ou croyances qui sont considérés comme négatifs et donc cachés aux autres. Et très souvent à soi-même. L’angoisse que nous ressentons est souvent le résultat de la prise de conscience de cette mauvaise partie de nous-mêmes, comme quand on se rappelle un moment embarrassant ou que l’on ressent de la culpabilité à cause d’une action passée.
  • Le pas-moi : représente toutes ces choses qui sont si anxiogènes que nous ne pouvons même pas les considérer comme une partie de nous. Faire une telle chose créerait certainement de l’anxiété, chose dont nous passons notre vie à éviter. Le « pas moi » est maintenu hors de notre conscience en le repoussant profondément dans notre inconscient. C’est cette partie qui nous empêche de réaliser des expériences.

Le « Pas Moi » doit être un objectif. C’est le « Nouveau Vous ».

Comment faire pour développer ce Nouvel Homme dans chacune de vos décisions ?

A partir de maintenant, et suite à cette lecture, qu’allez vous changer ? Si vous me suiviez, vous connaissez ce credo de Wyatt Woodsmall : « Vous n’avez appris qu’une fois que vous avez changé votre comportement. »

Etape 1 : Faire la liste de 5 activités et 5 comportements qui affirment le « nouveau vous »

Etape 2 : Intégrer une de ces activités dans vos habitudes quotidiennes.

Etape 3 : Et à chaque INSTANT de votre vie, demandez-vous : « est-ce que cela affirme qui je suis ? »
Par exemple, « est-ce que le fait de regarder la TV ou de rester sur Facebook 2h/jour affirme qui je veux être ? »

Vous verrez que lorsque vous ne prenez pas la décision de faire vivre la version la plus élevée de vous-même vous vous sentiriez faible, malheureux, indécis. Dans ces moments-là, arrêtez tout et prenez la décision de revenir à ce « nouveau vous » – par exemple en faisant une des 5 activités de l’étape 1.

Plus vous exprimerez cette nouvelle version de vous-même, plus elle sera facile pour vous de la vivre à chaque instant.

Aujourd’hui, osez être meilleur, osez être plus grand que jamais. La paix intérieure viendra de l’expression de la meilleure version de vous-même.

  • Ne plus se contenter d’être moyen
  • Ne plus se laisser convaincre par la plus petite version de nous-mêmes
  • Ne plus se limiter par la peur du regard des autres.

A partir de maintenant :

  • Exprimez pleinement votre potentiel
  • Donnez le meilleur de vous-même
  • Prenez du temps chaque jour pour créer et créer le « nouveau vous »

1453252_10152093379993675_724874440_n

C’est une opportunité EXTRAORDINAIRE que vous avez chaque instant de faire vivre ce Nouvel Homme. Dans chacun de vos choix, dans toutes vos décisions, vous êtes TOTALEMENT LIBRE de le faire. C’est votre plus grande liberté : celle de créer ce Nouvel Homme à chaque instant.

Vous n’avez pas besoin d’attendre 6 mois, 1 an, vous pouvez devenir ce Nouvel Homme dès maintenant. Il vous suffit de le choisir. Dans chacune de vos actions, chacun de vos choix.

Prenez cette décision.

Devenez ce Nouvel Homme, maintenant.

– Alexis

Travail de l’Ombre, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Alexis Santin – Fondateur de Nouvel Homme

5 réflexions au sujet de « Créez le « Nouveau Vous » : comment savoir si vous êtes sur la bonne voie ? »

  1. très bon article il est super motivant pour moi. Dès aujourdhui je prend la decision de devenir cet nouvel Homme qui prend sa vie en main. J’y mettrais tout mon energie pour y parvenir. Grand merci pour ton inspiration Alexis. Wil depuis douala au Cameroun.

  2. FRANCHEMENT Merci Alexis.
    de toutes les recherches et lectures faites par moi Je conclue que la chose la plus difficile est de détruire les anciens fichiers et de les remplacer par de nouvelles c’est à dire les bonnes habitudes.
    pour me résumer,nul ne peut réussir par la Décision mais tout le monde peut réussir par la détermination.
    Merci de savoir avant même de commencer que ça va être DIFFICILE.
    ET QUE SEUL L’endurance vous fera atteindre l’autre rive.
    Merci à tous.
    Simon SANNI depuis Cotonou-BÉNIN.

  3. Bonjour,

    Merci pour cet article. Il est bon de savoir qu’il est possible de changer. Toutefois, par rapport à la phrase de Walsch, « …de ne pas chercher qui on est… » nous n’avons pas toujours conscience de qui nous sommes, on ne se connait pas assez… Je suis en train de faire cette démarche justement, d’aller plus en profondeur ; afin d’une part de miser sur mes ressources/potentiels, et d’autre part d’identifier les points à travailler, et/ou à dissoudre … c’est pas facile, pas très agréable non plus… mais il me semble que c’est important de faire le point, de s’interroger, de s’observer, d’être à son écoute aussi.. c’est déterminant pour son futur aussi non ? Est-ce que je perds mon temps ? … Sylvie (NB : j’ai pris ton programme « Identifiez vos talents et vivre votre passion »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.