Comment Trouver sa Passion Heureuse en 3h

Trouver sa passion heureuseALERTE SPOILER : Cet exercice changera votre vie à tout jamais.

Vous allez prendre un chemin sans retour, alors soyez sûrs d’en avoir envie et d’être prêts à ça avant de lire la suite.

Avant de parler de comment trouver sa passion, je vais brièvement parler de pourquoi trouver sa passion.

Après avoir travaillé des années en soins palliatifs à écouter les regrets des mourants, Bronnie Ware a fait la liste des plus grands regrets que les gens exprimaient avant de mourir. Savez-vous quel était le regret numéro 1 ?

« I wish I’d had the courage to live a life true to myself, not the life others expected of me. »

En Français, le regret de ne pas avoir vécu la vie qu’ils voulaient vraiment mais d’avoir vécu la vie que les autres attendaient d’eux.

La vérité, c’est que vous n’avez pas besoin d’être sur votre lit de mort pour exprimer ce regret.

Vous pouvez regarder votre vie aujourd’hui et vous demander si vous allez en direction de votre passion ou pas, et si ce n’est pas le cas, vous avez le pouvoir de changer vos habitudes et votre stratégie pour être sûrs que vous n’aurez jamais à exprimer ce regret.

Cependant, avant de savoir si vous allez dans la bonne direction, il faut vous en fixer une.

Après avoir erré moi-même pas mal de temps à la recherche de direction et testé plein de choses, j’ai fini par trouver un exercice qui a tout changé.

Nous allons tout de suite passer à la pratique, et je vous donnerai plus de détail sur mes sources en fin d’article.

NOTE IMPORTANTE : il est ABSOLUMENT nécessaire de respecter les étapes, de les faire l’une après l’autre. Et ce serait encore mieux si vous ne lisez pas l’étape suivante avant d’avoir fini l’étape précédente. Vous ne le regretterez pas.

COMMENT TROUVER SA PASSION HEUREUSE – EXERCICE

ÉTAPE 1 : Creusez plus que jamais (durée : 2h)

Prenez un stylo et 4 ou 5 feuilles de papier, ou pour ceux qui préfèrent écrire sur l’ordi, votre traitement de texte favori, et répondez à la question suivante :

Si vous pouviez TOUT faire, sans limite de temps ou d’argent, vous feriez quoi ? Faites une liste de 100 choses.

Ça peut être des choses simples (comme « j’irai au cinéma une fois par semaine ») autant que des choses extravagantes (comme « je sauverais l’Amazonie de la déforestation »).

Faire une liste si longue, ça va vous forcer à creuser dans vos tripes pour ressortir les choses les plus importantes pour vous.
GO GO GO !

ÉTAPE 2 : Le Grand Tri

BRAVO ! 80% de ceux qui ont cliqué sur cet article abandonneront déjà à la première étape donc si vous êtes là, c’est que vous faites partie des 20% qui veulent se créer une vie géniale.

Continuons.

Vous allez maintenant prendre 2 crayons de couleur, ou surligneurs ou quelque chose de similaire, un rouge et un vert.

  • En vert, vous allez surligner tout ce qui dans votre liste est plus tourné vers vous-même, tout ce qui est dans votre propre intérêt.
  • En rouge, vous allez surligner tout ce qui est plus dans l’intérêt des autres.

Pourquoi ? Parce que sauf si vous êtes un athlète professionnel, vous n’allez être payés que si ce que vous faites apporte de la valeur aux autres.

N’ayez pas peur, 80 à 90% de ce que vous allez surligner sera vert. Ça ne fait pas de vous un monstre, c’est normal.

ÉTAPE 3 : Pour la vie ?

Posez votre liste et prenez une nouvelle feuille.

Sur cette nouvelle feuille vous allez écrire les 6 besoins essentiels de l’être humain qui sont les suivants :

  • Certitude / contrôle : Le besoin de savoir ce qu’il va se passer, d’avoir du contrôle sur sa vie et de savoir qu’on ne manquera de rien.
  • Incertitude / variété : Le besoin d’éviter la routine, d’être un peu surpris, de découvrir de nouvelles choses.
  • Amour / Connexions sociales : Le besoin de donner et recevoir de l’amour, de partager des bons moments avec des proches et des amis.
  • Progrès / Croissance : Le besoin d’apprendre, de progresser, de devenir meilleur, d’évoluer.
  • Vie riche de Sens : Le besoin de savoir que sa vie a du sens, qu’elle sert un but plus grand que son but personnel.
  • Contribution : Le besoin d’apporter de l’aide autour de nous (que ce soit aider des gens, des animaux ou la nature en général).

Ensuite vous allez mettre des « + » et des « – » pour les hiérarchiser par ordre d’importance. Lesquels de ces besoins sont les plus forts pour vous ?

ÉTAPE 4 : La crème de la crème

Reprenez votre liste. Les éléments qui sont en vert, ce sera autant de choses que vous pouvez glisser dans votre agenda pour prendre plus de plaisir dans votre vie.

Mais pour la suite de cet exercice, on va se concentrer sur ceux qui sont en rouge (ceux qui sont tournés vers les autres). Écrivez-les sur une feuille à part.

Ensuite à côté de chacun d’eux, demandez-vous s’ils couvriraient vos besoin essentiels.

Par exemple, si un élément couvrirait mon besoin de certitude, j’écris un C à côté. S’il couvrirait aussi mon besoin de progrès, j’écris un P à côté etc…

ÉTAPE 5 : La dernière question de votre ancienne vie

À propos des éléments qui couvrent le plus vos besoins essentiels, posez vous cette question :

Si le « moi » du futur vient dans le présent et me dit « tu n’auras le temps de ne faire qu’une seule de ces choses avant de mourir », laquelle est-ce que vous choisiriez ?

ÉTAPE 6 : Le chemin sans Retour

Vous y êtes.

C’est celle là.

Et ça fait peur.

Ça fait peur parce que maintenant qu’on a mis le doigt dessus, on n’a plus aucune excuse pour ne pas passer à l’action et on ne l’oubliera jamais.

Vous êtes prêts à aller au charbon ? Alors trouvez-vous un mentor.

Allez voir quelqu’un qui a réussi ce que vous voulez faire, demandez-lui comment il/elle a fait, demandez-lui quel est le chemin et faite pareil, ou pareil en mieux.

Cet exercice est tiré d’une vidéo de John P Morgan que vous pouvez retrouver ici.

John est quelqu’un d’extraordinaire, j’ai d’ailleurs commencé tout récemment à travailler avec lui par mail en espérant pouvoir m’offrir ses services dans un futur proche.

Cela dit, plutôt que de juste traduire sa vidéo, il me semblait plus utile et plus complet de transformer cette recherche d’une passion en la recherche de ce que j’appelle sa Passion Heureuse qui serait l’objectif de vie qui comblerait tous les besoins essentiels énoncés par Anthony Robbins dans son séminaire mondialement reconnu : Business Mastery.

J’ai donc combiné l’exercice de John P Morgan avec le concept d’Anthony Robbins pour en faire l’exercice ultime pour trouver sa passion.
Certaines personnes vont trouver dès leur première tentative, d’autre après 4 ou 5 ou 10. L’important c’est de continuer à creuser jusqu’à ce que vous sentiez que c’est ça.

N’hésitez pas à partager cet article si vous pensez que ça peut aider les gens autour de vous.

Si vous voulez qu’on fasse partie de votre équipe pour cette mission, n’hésitez pas à nous contacter.

Personnellement, même si j’ai trouvé ma passion heureuse grâce à cet exercice, je continue de le faire régulièrement pour me renforcer dans cette idée et pour trouver d’autres choses que je peux joindre ou travailler en parallèle.

Ne lâchez rien, allez au charbon.

Et pour ceux qui ont terminé, c’est quoi votre Passion Heureuse ?

 

Coaching Mission de Vie



Alexis  :

Alexis accompagne les hommes sur : Le Leadership Masculin et leur Stratégie Unique pour leur business.

Sur ce blog il éduque et partage ces recherches : Travail de l’Ombre, Stratégies d’entreprise, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Changement de Civilisation, Système Monétaire, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Il a créé de nombreux projets dont le Mastermind Nouvel Homme.

16 réflexions au sujet de « Comment Trouver sa Passion Heureuse en 3h »

    1. J’ai fait faire cet exercice à deux classes de 4e (24 et 28 élèves) et une classe de 3e de 18. L’un de mes 4e, une des plus faibles moyenne général de la classe, a écrit 80 choses en 45min.

      Comment est-ce possible ? Il ne savait pas que c’était quasi impossible d’en faire autant en si peu de temps, alors il l’a fait.

      Quand est-ce que tu as appris que tu n’en étais pas capable ?

      Je sais que c’est difficile emmerson, et je ne veux en aucun cas paraitre irrespectueux, mais pour moi ce qui est « trop difficile à faire », c’est de passer 50 ans de ma vie en sachant que je passe à côté de ma vraie passion.

      Il n’y a que deux façons de te connaitre mieux :
      – tester sur place
      – chercher en toi-même

      Peut-être serait-il plus facile pour toi d’aller voir ce que font les autres et de te faire une idée ?

      1. Bonjour et merci pour cet article.
        Finalement ma passion heureuse, je la connaissais déjà et je la considérais comme une vague aspiration du jour où je serai à la retraite donc la voir ressortir aussi franchement (plusieurs réponses sur le même thème d’ailleurs) m’a plutôt surprise et je commence à réfléchir sur comment la mettre en action aujourd’hui en tant que professionnelle.

        Pour être intervenue en tant que psychologue dans le milieu scolaire, la passation que tu as réalisée avec tes classes de collège m’intéresse beaucoup! Est-ce que tu as pu retravailler leurs productions avec eux ? Quel impact ce type d’exercice a eu sur ces groupes de jeunes qui doivent concilier adolescence et orientation avec crise et globalisation ?

      2. Merci pour ton commentaire !

        Puis-je demander quelle est ta passion heureuse ?

        J’ai dû attendre le dernier jour pour pratiquer cet exercice avec mes élèves parce que ce type d’enseignement est pour l’instant très mal vu par l’éducation nationale. Je n’ai donc pas pu retravailler leur production mais depuis que je ne suis plus prof j’ai eu des invitations d’anciens élèves sur Facebook et ils sont tous très reconnaissant de mon approche donc ce qui est sûr c’est que le besoin du côté des élèves est réel et qu’ils répondent bien si le contexte est le bon et si l’enseignant est sincère dans sa démarche.

  1. Un excellent rémue menage intellectuel.
    Ma passion heureuse c’est d’oeuvrer en sorte qu’une majorité de mon entourage sorte de l’ignorance.

  2. J’ai trouvé ma « passion heureuse » (« participer à un monde plus écologique »).
    Cependant, quelle frustration de se dire qu’on devra laisser le reste de côté, car en effet » il faudrait 3 vies »!!….

    1. Félicitations Dorothée ! Mais tu n’as pas besoin de laisser le reste de côté. Regarde Richard Branson ou Elon Musk, ils ont combien de passions en même temps ? Par contre, ils ont commencé par une seule.
      Commence par la plus importante pour toi Dorothée, et après tu ajouteras les autres une par une !

  3. Bonjour,

    Merci pour ce partage Clement. Une liste de 100 choses !?
    C’est vrai que ça à l’air énorme, j’aurais plutôt fait une liste de 7 choses pour s’en souvenir plus facilement et ne pas s’éparpiller.
    C’est vrai qu’il est bien d’écrire tout ce quoi nous passe par la tête mais lorsqu’il s’agit d’objectifs de vie passionnante, mieux vaut se concentrer sur l’essentiel. C’est mon avis en tout cas.

    1. Salut Xolali et merci de ton commentaire ! Dans la liste des 100 choses il n’y a pas que des « objectifs de vie passionnante » loin de là, il va y avoir 4, 5 ou 6 objectifs de vie, le reste ce sera des choses moins importantes mais qui t’apporteront du plaisir. Par exemple sur ma liste il y avait « aller pêcher avec mon frère », « aller au ciné plus souvent » et des choses de ce type. Du coup 100 choses c’est beaucoup et pas beaucoup à la fois 🙂

  4. Bonsoir , cette exercice n’a pas fonctionner pour moi …
    Je sais tout de même que je veux réussir dans ma vie mais j’ai toujours pas trouvais qu’est ce qui me passionne réellement …
    Existe-t-il des hommes qui n’ont aucune passion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *