Que faites-vous, chaque jour, pour atteindre votre objectif ?

par alexis santin

Prêt à faire le pas ?

Vous connaissez l’une des principales causes d’échec ?

Ne pas savoir se créer des habitudes qui durent…

J’en ai fait l’expérience.

Ces petites habitudes, ces petits rituels. Ca en dit long sur une personne.

– Ah, tiens, 7h12, M. Gérard qui va faire son footing. Toujours à l’heure. C’est que c’est un sportif cet homme-là.

Ca nous façonne.

Et puis, les habitudes, ça se voit.

On vous met dans une catégorie : sportif, feignant, maladroit, agréable, souriant, antipathique, séduisant, timide, fumeur, non-fumeur…

Si on change d’habitude ? On change de catégorie ?

J’ai essayé pour voir.

Nous nous habituons à tout. Surtout à la médiocrité.

Et ce que vous avez faire pour y arriver ne sera pas facile...

Au lieu de ne rester dans mon coin dans un bar, j’ai essayé de parler aux gens d’à côté.

Au lieu de rentrer chez moi à regarder la TV, je suis aller courir un coup.

Et bah là, j’ai changé de catégorie. J’ai changé, qu’on m’avait dit. T’es plus le même Alexis.

Les petites habitudes de chacun, ça cache un truc. Dès que j’en vois une, je mets cette personne dans une catégorie. Je ne le fais pas exprès, apparemment c’est un mécanisme automatique de mon cerveau. Il parait qu’on fait tous ça. Même la catégorie des gens qui pensent qu’il ne faut pas mettre les gens dans des catégories. C’est pour notre survie.

On met les gens dans des petites boites, c’est plus facile pour les reconnaitre.

Pourquoi créer des habitudes ?

Car c’est le plus grand facteur de réussite.

C’est quoi une habitude finalement : un plan d’action automatique pour atteindre un objectif.

Que faites-vous pour atteindre votre objectif ?

Champion olympique du 1500m en 2008 et du 10Km en 2012

A partir d’une envie, les plus malins la transforment en objectif. En un objectif précis, spécifique, mesurable avec une date d’échéance, histoire d’avoir une petite pression. Et les plus malins encore, transforment ça en habitude.

Celui qui sait créer des habitudes, c’est quelqu’un qui a un objectif précis, qui a réfléchi, qui a un plan d’action. C’est quelqu’un d’intelligent, stratège et ambitieux. C’est aussi une personne qui a appris à se connaitre. Il sait gérer sa force de volonté, se forcer, gérer l’effort et se motiver. Une personne psychologiquement forte. C’est une personne qui va rejoindre un environnement sain. Il va investir sur lui, faire des choses nouvelles, rencontrer des nouvelles personnes.

Je pense sincèrement que c’est l’aptitude n°1 à maitriser.

Tout le monde sait qu’il faut manger sainement, faire du sport, travailler intelligemment, construire son réseau, être proactif, se fixer des objectifs…

Et pourtant… peu d’entre nous le fait. Car nous ne savons pas comment créer des habitudes qui durent…

Mais celui qui sait comment se gérer, qui sait comment se forcer à faire ce qu’il doit faire, qui sait se façonner des habitudes, alors cet homme est capable d’atteindre ses objectifs les plus ambitieux.

“Que dois-je faire, chaque jour, pour atteindre mon objectif ?”

Comme les vagues qui sculptent au cours du temps les falaises d’Etretat. Les habitudes ça façonne. Ca construit ou ça détruit un homme.

Je demande aux gens si leurs habitudes ça les construit ou si ça les détruit.

Habitudes de l'homme moderne...

Rester assis 9,3h/jour, regarder la TV 3,32h/jour…

Ce sont les statistiques officielles. Et ça fait froid dans le dos !

Par exemple, voici ce que je reçois tous les jours :

Vous allez peut-être vous reconnaitre. C’est obligatoirement l’un d’entre vous qui a écrit ça.

Bon, ce mec à un objectif – on parle bien du mec qui veut gagner du poids.

Je pense qu’il doit savoir quoi faire pour l’atteindre. Tout le monde le sait.

Pourquoi il ne le fait pas ?

Il lui manque un “skill”. Une aptitude. Savoir changer ses habitudes. Créer des habitudes qui durent…

C’est une compétence de champion.

Les nageurs doivent nager 5km/jour, les écrivains écrire 5000 mots/jour, les managers manager, les consultants consulter et les emmerdeurs emmerder.

En fait une bonne habitude c’est quoi ? Une action qui vous pousse vers le haut, physiquement, émotionnellement, intellectuellement, financièrement… sans que cela vous vole votre énergie.

Le problème c’est qu’il est difficile de mettre ça en place. Votre force de volonté est limitée.

Une habitude c’est comme un satellite qu’il faut mettre en orbite. Il faut une grosse fusée au départ et consommer beaucoup de fuel pour le mettre en orbite. Beaucoup explosent en vol. Certains ne décollent jamais.

Il faut bruler 80% du fuel pour sortir de la stratosphère. Après ça, tout devient plus facile et finalement le satellite tourne tout seul, il est dit : géostationnaire.

Comment envoyer une habitude sur orbite ?

Voici 3 petits conseils :

1. Commencer maintenant. Attention au syndrome de la perfection. 1h de recherche suffit largement pour bien démarrer n’importe qu’elle habitude. Internet est un outil formidable pour trouver des conseils, mais il faut passer à l’action… maintenant.

2. Commencer doucement. Parler à 1 inconnue pendant un minimum de 10 sec. Ecrire 200 mots. Nager 500 m. Taper 100 revers. Courir 10 min… Identifier ce que vous devez faire de manière spécifique

3. Modifier votre écosystème. Faites en sorte que votre environnement matériel et social vous pousse vers le haut.

Et si vous loupez un jour, ce n’est pas grave. Recommencer, doucement. Faites des baby-step, continuellement. N’abandonnez jamais.

Car se créer des habitudes qui durent… Ca c’est un vrai challenge.

Et vous, alors, que faites-vous, chaque jour, pour atteindre votre objectif ?

par alexis santin

Travail de l’Ombre, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Vous aimez ? Partagez avec vos amis.