Changer ta façon de respirer pour devenir “meilleur” ?

C’est possible ?

La respiration est un élément à étudier pour débloquer tes Schémas Récurrents.

Car tout se voit dans ta respiration.

La respiration a un impact sur : ton corps, ta façon d’être, de bouger, tes émotions, ta façon de réagir, le stress…

Je le voyais au tennis aussi.

Je pouvais être très relâché, et “jamais” essouflé. Ou étouffé dans un match à enjeu.

Et impossible à comprendre d’où ça venait. Comment travailler ça ?

AMELIORER SA RESPIRATION POUR “DÉBLOQUER” SA VIE

J’avais rencontré John Wineland (The New Men’s Work) à Los Angeles et je lui demandais pourquoi il respirait d’une certaine manière.

Il m’a dit un truc que je traduis de cette manière : L’homme qui respire le mieux, le plus profondément dans la salle est « l’Alpha ».

C’est celui qui « contrôle » la salle.

Qui a le plus de présence.

Je n’avais jamais rien trouver de puissant et concret sur la respiration.

Je sentais que c’était important mais tout ce que je voyais était un peu léger.

Jusqu’à ce que le Docteur Liesbeth Denef me parle de Transformational Breath®.

Une technique de respiration ultra puissante qui va jouer sur 3 niveaux :
– physique
– émotionnel
– spirituel

Et qui offre des stages complet d’une semaine.

Je reviens d’Italie où j’ai passé le niveau I, II et III de cette technique de respiration.

POURQUOI NOUS BLOQUONS NOTRE RESPIRATION ?

– “En raison de schémas respiratoires bloqués et limités, la plupart des gens respirent en dessous de leur capacité réelle. Le but de cette profonde respiration diaphragmatique connectée est d’utiliser le système respiratoire dans son entièreté et de maximaliser la capacité respiratoire

– “Le deuxième niveau de la Transformational Breath® permet de clarifier les raisons majeures pour lesquelles nous avons commencé à limiter notre respiration

Fascinant.

APPRENDRE A RESPIRER

Respirer comme les bébés, les animaux… Sans avoir de marques émotionnelles ancrées à chaque respiration.

Schémas respiratoires bloqués et limités, on respire en dessous de notre capacité réelle.

Cela fait plusieurs années que je cherchais quelque chose de CONCRET autour de la respiration.

Voici certains bénéfices :

– Augmenter l’oxygénation du corps
– Augmenter ton Niveau d’Énergie
– Découvrir tes Schémas Récurrents Emotionnels et les surpasser

70% des toxines de notre corps sont éliminées par la respiration.

ANALYSE DE MA RESPIRATION

Je respirais de manière superficielle.

Federico, un des instructeurs, lit ma respiration comme on lit dans les lignes de la main :

  • “Tu prends juste l’air nécessaire, tu n’oses pas prendre ta place pleinement, tu as peur de déranger”

Je respirais en mode survie. Et ma façon de respirer était une analogie à ma façon de vivre.

Pour tous les participants cette lecture était correcte.

Ta manière de respirer montre ta manière d’agir dans la vie.

RESPIRATION ET AUTO-GUÉRISON

La respiration et le niveau spirituel :

“Le fait d’inspirer d’importantes quantités d’oxygène à fréquence vibratoire élevée dans les endroits précédemment fermés de notre système respiratoire, vient mettre en mouvement les énergies à fréquence vibratoire plus basse (telles que les émotions refoulées, les traumatismes et les maladies physiques) pour les transformer en une fréquence vibratoire plus élevée, ce qui permet leur intégration définitive”

LE SCHEMA RESPIRATOIRE DE TRANSFORMATIONAL BREATH

Voici à quoi ça ressemble :

– 2 temps d’inspiration par la bouche (ventre qui gonfle en premier)
– 1 temps d’expiration par la bouche (expiration sans forcer, c’est le diaphragme qui se remet à sa place tout seul, pas facile à faire de lâcher prise sur ça)

Donc :
– Toujours par la bouche (2 temps d’inspiration et 1 temps d’expiration en relâchement – ne pas forcer l’expiration, laisser le diaphragme se repositionner)
– le ventre qui gonfle en premier

Et le tout de manière circulaire, c’est à dire de manière continue sans pause entre inspiration et expiration (même de quelques micro-secondes).

A faire pendant 10 minutes.

Tu vas avoir la bouche sèche, mais tu dois l’accepter et continuer.

BODY MAPPING – RESPIRER LÀ OU ÇA FAIT MAL

A chaque zone du corps va aussi correspondre une émotion, une façon d’être.

Un peu comme l’EFT ou Shiatsu.

Et en respirant dans certaines zones, je peux te dire que j’ai eu mal et pleurer des larmes pour libérer certaines émotions enfouies.

C’est cette “carte” du corps qui m’a permis de libérer certaines émotions enfouies et cachées 🙂

Le Transformational Breath® est même promu par des personnes comme Deepak Choprah.

J’intègre désormais la respiration à la place de la méditation chaque matin.

RESPIRER POUR ÊTRE INVINCIBLE :

Cette respiration te permet de faire face à toutes les émotions possibles.

Donc d’être “invincible“.

Car peu importe ce que tu vivras, tu seras capable de le surmonter.

  • Stress en match de tennis ? Check
  • Peur d’aborder ? Check
  • Peur de lancer un projet ? Check
  • Peur d’abandonner un projet ? Check

Cette respiration te permet d’accepter tout ce qui est.

Voici d’autres ressources liées à cette pratique :

Ces ressources vont te permettre d’augmenter ta présence, ta capacité à répondre (et non pas réagir), et surtout à travailler sur tes Zones d’Ombres.

Cela te permet de gagner une grande confiance face aux évènements.

ET MAINTENANT ?

Je me sens beaucoup plus léger, serein. J’ai l’impression que des choses vont changer dans ma vie (j’ai découvert durant ces respirations que j’avais une croyance très profonde qui pensait que les choses ne pouvaient pas changées…)

Je mets cette respiration dans ma routine matinale (10 min le matin).

Et faire une auto-séance complète une fois par semaine.

J’adore cette pratique car elle est très concrète.

Tu peux tester un jour si tu le souhaites.
QUESTION DE COACHING DE LA SEMAINE :

Voici la question de la semaine (2 min)

1. Qu’est-ce que qui doit « mourir » en toi – que dois-tu arrêter de faire/penser/être – afin de voir le changement que tu attends ?

2. Puis le mettre en positif pour t’en rappeler

Tu as sûrement une idée.

Pour moi c’est d’arrêter de ne pas savoir décider, de sentir le poids de chaque décision.

Donc : “je laisse les décisions se prendre sur le chemin.”

Et toi ?

A la semaine prochaine pour d’autres ressources

— Alexis Santin

alexis-santin-2017png.png

P.S : De quoi aimerais-tu que je parle dans mes prochaines lettres de ressources pour t’aider à devenir encore “meilleur” ?