fbpx

Les 3 zones que tout le monde devrait connaitre

On connait tous la fameuse zone de confort.

Mais connaissez-vous les 2 autres ?

zone-challenge-nh

 

Je suis passionné par l’apprentissage.

Je dois sans cesse m’améliorer : en écriture, en tennis, en cardio, en business…

Et pour ça, il faut apprendre à apprendre.

Pour qu’un objectif vous excite vraiment, vous intéresse, vous prenne aux tripes, il faut qu’il vous fasse grandir. Que vous deveniez un nouveau vous, un Nouvel Homme. Atteindre un objectif, ça doit vous faire avancer. Vous faites des progrès, vous essayez de nouvelles choses, vous élargissez votre palette d’aptitudes.

Si votre objectif est trop difficile ou trop effrayant, vous n’avancez plus. Vous devez ajuster. Le ramener dans la zone de challenge, là où vous avancer. Dans Talent is Overrated, Geoff Colvin explique ce concept à merveille.

Connaitre les 3 zones vous aidera donc à être plus productif aussi et vous assurer de ne pas stagner en vous mettant dans la zone de challenge.

1. La Zone de Confort

C’est la zone où vous n’avez aucun challenge. Aucun moyen de vous bouger, vous motiver ou vous faire avancer.

C’est là où la plupart d’entre nous vivont. C’est facile, c’est sans risque. Par exemple c’est comme si vous appreniez la guitare en jouant toujours le même morceau.

Il n’y a plus aucun challenge… Aucune progression ni motivation.

2. La Zone de Panique (Panic Zone !)

Ici, l’apprentissage est impossible. Panique, anxiété, peur… Tout ça vous immobilise. Vous êtes dans une situation où les émotions sont trop fortes. On ne sait pas comment réagir. Comme pour la zone de confort, vous n’apprenez pas en restant dans cette zone.

3. La Zone de Challenge

La zone de challenge est la plus intéressante. Dans cette zone, chaque situation est une occasion d’apprendre. Que le résultat final soit bon ou pas, vous pouvez toujours en tirer une leçon. Vous savez que vous êtes dans la zone de challenge lorsque vous pouvez dire « je ne sais pas si je vais y arriver » ou « quelque soit le résultat, je vais apprendre de cette expérience ».

On éprouve généralement de très bonnes sensations dans cette zone.

Rester dans la zone de challenge

Parfois, vous allez vous retrouver à faire quelque chose qui est dans la zone de panique. Faites un pas en arrière pour apprendre, faire des recherches nécessaires, rentrer en contact avec une personne qui connait mieux le sujet afin de revenir dans la zone de challenge.

Essayez ça…

  1. Choisissez un thème/challenge dans lequel vous souhaitez passer un cap (relations sociales, relations amoureuses, sport…)
  2. Dessinez 3 cercles concentriques comme sur le schéma ci-dessus
  3. Listez les activités que vous faites régulièrement, avec confiance, qui sont dans votre zone de confort.
  4. Ensuite, listez les activités liées à votre challenge qui vous mettraient dans la zone de panique.
  5. Enfin, déterminez les activités qui sont entre ces 2 zones. Les activités qui vous obligeraient à faire quelque chose de nouveau, à sortir de votre zone de confort, mais qui avec un minimum de persévérance donnera des résultats.

Et tout ça, s’applique pour vos challenges physiques. En musculation. En nutrition. Pour vos objectifs relationnels, professionnels ou pour une aptitude particulière comme le dessin, la cuisine ou la musique.

Et n’oubliez pas, ce qui peut-être dans la zone de panique d’une personne peut être dans la zone de confort d’une autre.

Assurez-vous donc que vos objectifs pour cette année soient dans votre zone de challenge.

Alors messieurs, que mettriez-vous dans votre zone de challenge aujourd’hui ?



Alexis  :

Alexis accompagne les hommes sur : Le Leadership Masculin et leur Stratégie Unique pour leur business.

Sur ce blog il éduque et partage ces recherches : Travail de l’Ombre, Stratégies d’entreprise, Biohacking, Respiration, Totale Confiance, Charisme, Authenticité, Circling, Leadership Masculin, Présence, Entrepreneuriat à mission, Traumas Développementaux, Théorie Intégrale, Tantra, Enthéogène, Changement de Civilisation, Système Monétaire, Intimité Radicale, Relations Conscientes, Neurofeedback…

Il a créé de nombreux projets dont le Mastermind Nouvel Homme.

8 réflexions au sujet de « Les 3 zones que tout le monde devrait connaitre »

  1. Bien vu la distinction entre zone de panique et de challenge.

    On lit partout qu’il faut sortir de sa zone de confort. OK mais faut pas non plus se jeter dans le vide…

    Une mauvaise expérience peut faire re-rentrer dans la zone de confort et ne plus en faire sortir.

  2. Je connaissait cette notion sous le nom de la zone proximale de développement qui découle des travaux du psychologue russe Vigotsky. C’est exactement la même chose.
    Pourtant cette formation Confort/challenge/panique est réellement plus impactante je pense.
    Je m’en souviendrai pour un prochain coaching

    Merci pour l’article

  3. Je n’avais jamais pris le temps de visualiser les choses comme ça. Mais même sans cette modélisation, c’est vrai qu’il est vraiment difficile d’apprendre lorsqu’on s’éloigne trop de sa zone de confort.
    Comme pour tout ce qui est bon, il existe une juste dose qu’il vaut mieux ne pas dépasser.

  4. Beaucoup de gens ne vont jamais dans la zone de challenge car ils paniquent trop. Le plus navrant, c’est que ces personnes paniquent pour rien la plupart du temps car leurs appréhensions ne sont pas fondées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *