11 choses à faire être un meilleur orateur

1. Avoir l’impression de parler depuis l’intérieur

J’ai remarqué que lorsque je parle mon point d’intention est extérieur. C’est à dire que je vais le faire pour convaincre les autres, pour aller vers les autres. Mais je sens peu de puissance.

Alors que si je m’imagine parler de mon bas ventre et depuis « moi » alors ma voix va mieux porter et aura plus d’impact. Je prendrai plus mon temps.

2. Ralentir (point d’intention intérieur, toujours)

Je remarque que je peux parler vite car je suis désolé de prendre la parole. Je ne veux pas vous embêter. Désolé de prendre ma place, alors je parle vite. J’accélère légèrement.

Encore, tout ça devient caduc lorsque mon point d’intention est intérieur

3. Regarder des orateurs qui vous inspirent.

Je n’en ai pas vraiment en fait. En fait j’ai vu une vidéo hier d’une fille qui s’appelle Tatiana Ventose elle parle de manière très direct et posée. J’aime bien sa posture. Et j’aimerais m’en inspirer réellement.

Donc regarder une de ces vidéos pour m’impregner de son ton. Même si je ne sais pas encore le contenu de ce qu’elle dit.

D’autres personnes que vous pouvez regarder sont les comiques. Mais beaucoup ont des petites manières et des mimiques qui ne me plaisent pas. Mais je peux m’inspirer de leur énergie.

4. Toujours me rappeler de parler de puis mon point d’intention intérieur.

C’est à dire depuis ma conscience.

Un super exercice qui m’avait été donné par Andrew Venezia était le « full-body speaking » c’est à dire de parler uniquement depuis l’entièreté de son corps. Pas de retenue. Pas parler juste avec sa voix, sa gorge ou sa bouche. Mais de tout son corps.

L’autre chose aussi était de voir où se trouve ma conscience. C’est à dire depuis où j’ai l’impression d’être le témoin de ce qui se passe. Depuis où j’entends ? Depuis où je vois ? Qui voit ? Où se trouve cette conscience qui voit, entend et ressent ?

Je pense que c’est 4 points sont suffisants.

En fait ils rejoignent surtout le point d’intention intérieur qui va m’ancrer.

C’est le conseil n°1.

Voici tout de même 6 autres points :

5. Avoir une grande énergie

6. Eliminer les paroles et gestes parasites (automatique avec un point d’ancrage intérieur)

7. Ne jamais se justifier

8. Faire des pauses

9. Ecrire (pour avoir des pensées claires) – Dr. Jordan Peterson : vous ne savez pas que vous pensez tant que vous ne l’avez pas écrit

10. Respirer par le ventre

11. Ah oui un 11ème qui m’a été donné par un speaker et spécialiste de l’immobilier canadien. Se filmer puis regarder la vidéo.

Je me suis souvent filmé mais j’ai rarement regardé. C’était son conseil numéro 1. J’avais été le voir car il m’avait impressionné par sa clarté d’expression. Il a toujours atteint ses objectifs. Et ça se sentait. Quand il annonçait quelque chose on sentait que c’était définitif, que c’était déjà fait.

Vous pouvez aussi voir cet article :

2 réflexions au sujet de « 11 choses à faire être un meilleur orateur »

  1. Merci pour ces 11 conseil !
    Et le 11ème est certainement le plus difficile car il nécessite à chacun de savoir prendre du recul pour s’auto-critiquer de manière objective, sans se saboter de manière systématique et non-justifiée.

    1. Super article, pour rebondir sur le dernier point, il est primordial d’obtenir du feed-back de la part du public. Soi vous vous filmez et vous regardez la vidéo, soi vous faites un questionnaire ou vous demandez au public leur avis sur votre intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *